L’obstacle porte la première journée de la vente d’automne

Autres informations / 19.11.2013

L’obstacle porte la première journée de la vente d’automne

         Présentés

   Vendus (%)         Prix moyen          Médiane     Chiffre d'affaires

2013 216    148 (68,52 %)24.453 € (+ 17,78 %) 9.000 € (+

12,5 %)3.619.000 € (+ 1,46 %)

2012 211    168 (79,62 %)     20.762 €     8.000 €       3.567.000 €

ARQANA, VENTE D’AUTOMNE,

JOUR 1.

Cette première journée de la vente d’automne

Arqana était consacrée aux chevaux à l’entraînement et aux stores. Les chevaux

de plat ont ouvert le bal et, sans vraie tête d’affiche, la vente a eu du mal à

s’animer. Le top price, dans ce segment, a été réalisé par Kokaltash (Haafhd), qui va prendre la

direction de l’Australie. À défaut de vedettes, cette session aura permis aux

entraîneurs la rotation de leurs effectifs.

Les prix ont beaucoup plus grimpé pour les chevaux

à vocation obstacle. Les wild cards ont joué leur rôle, puisque les deux top

prices, à 300.000 euros, ont été réalisés par deux chevaux inscrits à la

dernière minute, balbir du mathan (Saint

des Saints) et allez Colombières (Sageburg).

La demande est là, et les professionnels, principalement en provenance de

Grande-Bretagne et d’Irlande, étaient bien présents au rendez-vous. Leur

diversité a permis de belles batailles sur les profils de haut niveau.

Rappelons que l’an dernier, cette section avait été quelque peu dopée par la

dispersion de l’effectif Sénéchal, et le fait que les prix moyens et médians

progressent constitue un point positif. En revanche, le taux de vendus a reculé

de près de dix points.

« L’offre de chevaux de plat manquait un peu de consistance, malgré une

demande constante pour les profils intéressants, notamment en provenance

d’Australie et des États-Unis, a analysé Éric Hoyeau. La vente dans son

ensemble a été portée par la demande pour l’obstacle de haut niveau,

principalement d’Angleterre et d’Irlande, mais aussi de professionnels français

comme Guy Petit. Cette diversité des acheteurs a dynamisé le marché. Les

chevaux présentés par les entraîneurs de l’Ouest et le Sud-Ouest ont réalisé de

bons scores, et nous remercions ces professionnels pour leur confiance et la

qualité des chevaux qu’ils nous ont amenés. »