Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Projet suspendu grève suspendue

Autres informations / 08.11.2013

Projet suspendu grève suspendue

Le communiqué de France Galop est tombé à 17 h 33

: « Afin de laisser place à la concertation, et dans l’attente de l’arrivée du

nouveau directeur général de France Galop, le projet d’entreprise est suspendu.

Ce délai sera utilisé à bon escient pour approfondir et négocier son contour et

ses modalités avec les représentants du personnel de telle sorte qu’il puisse

être présenté aux instances (Comité et Comité central d’entreprise) dès que

possible. En conséquence, le Comité du 25 novembre 2013 et le Comité central

d’entreprise prévus en novembre sont annulés. »

Les échanges qui ont eu lieu tout au long de la

journée entre les différentes parties ont donc porté leurs fruits et chacun

peut se satisfaire de cette solution. Car Bertrand Bélinguier maintient son

projet d’entreprise, qui est différé dans le temps et sera discuté activement

avec les représentants du personnel avant d’être présenté aux élus. Et, pour leur

part, les syndicats ont obtenu que le projet ne soit pas finalisé et surtout

pas mis en place sans qu'ils aient pu préalablement exprimer leur avis sur le

texte.

Dans les situations de grande tension sociale,

l’issue se joue parfois autour d’un mot. Le mot-clé, le sésame de la

négociation, aura été cette fois : suspension. Le dictionnaire Larousse propose

une définition qui résume parfaitement l’ambigüité de ce terme : « Cessation

momentanée, arrêt. » L’histoire dira s’il s’agit d’une cessation momentanée ou

d’un arrêt.

En attendant, les courses auront lieu vendredi, samedi,

dimanche et les jours suivants.

Et, d'après nos informations, la discussion entre la direction de

France Galop et les syndicats pourrait débuter avant la fin de l'année, ce qui

témoigne de la volonté des deux parties d'avancer ensemble.