Défi d’anjou, la forme parle

Autres informations / 07.12.2013

Défi d’anjou, la forme parle

Défi d’Anjou (Saint des Saints) s’est imposé facilement dans ce Prix Jean Gailly de Taurines, première étape vers le Grand Prix de la Ville de Nice (Gr3). Rapproché des premiers à un tour de l’arrivée, il est venu librement dans le tournant final, débordant facilement l’animateur Portos Marzio (Nayef) et Wutzeline (Waky Nao). Cette dernière, après avoir patienté en début de parcours, a elle aussi été rapprochée en fin de parcours. Défi d’Anjou a franchi le dernier obstacle en tête et n’a pas été inquiété.

Wutzeline a un instant semblé en mesure de venir prendre la deuxième place, mais elle a plafonné et n’a pas pu inquiéter Portos Marzio.

Elle doit se contenter de la troisième place pour sa rentrée, face à deux adversaires ayant montré leur forme en dernier lieu. Quant à Grand Charly (Le Triton), le tenant du titre, il est tombé, étant entraîné dans la chute d’Until I Win (Soave).

Défi d’Anjou venait de prouver sa forme en s’imposant très facilement dans un steeple-chase à Auteuil. Le pensionnaire de Laurent Viel faisait son grand retour à Cagnes-sur-Mer vendredi. C’est en effet sur cet hippodrome qu’il avait, durant le meeting 2011-2012, fait ses débuts sur les gros obstacles. Défi d’Anjou préserve ce vendredi son invincibilité sur ce champ de courses. À l’époque, il avait remporté le Grand Steeple-Chase des 4ans (L).

Défi d’Anjou est le frère de Rosa d’anjou (Rochesson), gagnante de deux Listeds sur les haies d’Auteuil. Il est par ailleurs le neveu de Formosa Joana Has (Turgeon), qui a remporté le Grand Steeple-Chase d’Enghien (Gr2), le Prix Juigné ou encore le Prix Hypothèse (Grs3).