La reconquête a bien commencé

Autres informations / 03.12.2013

La reconquête a bien commencé

L’hippodrome de Cagnes a lancé son meeting d’obstacle ce lundi. Les professionnels ont ainsi pu tester en compétition les nouvelles haies installés cette année. À l’issue de la réunion, le verdict est bon. Les courses ont été régulières et sans chute grave. D’ailleurs, seulement trois chutes sont à déplorer, toutes dans le Prix Ucello II, un steeple-chase pour 3ans. La qualité de la piste, tout comme celle des obstacles, a été louée. Lauréate du peloton B du Prix du Vercors, avec Silver Axe (Silver Cross), Patricia Butel, qui vient régulièrement à Cagnes, a expliqué : « Je tiens à souligner que la piste est en excellent état, les nouveaux obstacles sont géniaux, à la différence de ce qui a été dit dans certains quotidiens hippiques récemment. J’avais fait le tour de la piste à pied et j’avais pu apprécier l’état de celle-ci. » De son côté, l’entraîneur cantilien David Windrif, qui fait également partie des habitués du meeting, a ajouté : « Les nouveaux obstacles sont très bien. Au départ, je n’étais pas pour les modifications car je craignais que Cagnes se transforme en hippodrome de province. Mais je dois reconnaître que ce qui a été fait est parfait. Les courses se sont bien déroulées. Il y a eu quelques chutes, mais cela fait partie de l’obstacle. Ce qui a été réalisé à Cagnes a été fait par des gens compétents. Aujourd’hui, les réductions sont bonnes mais les jockeys n’ont pas été comme des fous. » François Forcioli-Conti, Président de la Société des courses de la Côte d’Azur, nous a confié : « Tout s’est très bien passé. Il n’y a pas eu de chutes lors des courses de haies. Tout le monde est satisfait, nous avons eu de bons retours des professionnels. J’ai notamment eu une longue conversation avec Jean-Paul Gallorini qui m’a dit qu’il était très satisfait de ces haies. De plus, nous avons pu constater que certains chevaux ont eu un vrai sursis, grâce à ces haies, alors qu’ils auraient été en difficulté sur les anciens obstacles. »