« paupaul » au firmament

Autres informations / 22.12.2013

« paupaul » au firmament

Malgré ses 10ans, paulin de sourniac (Zeffir) a donné une nouvelle leçon d’adresse et de motivation a` ses adversaires du Prix Jean Granel, un cross réservé aux anglo-arabes qu’il avait déjà remporté en 2011. "Paupaul", comme il est surnommé dans l’écurie de François Nicolle dont il est la mascotte, a sauté toutes les difficultés comme un chat et s’est imposé de bout en bout, laissant catharine (Albert du Berlais) a` sept longueurs. Petit cheval au grand cœur, Paulin de Sourniac incarne parfaitement la race anglo-arabe : malin, très bon sauteur, polyvalent, courageux... C’est un rêve de cheval, que son entourage exploite a` la perfection, le spécialisant sur les parcours de Pau ou de Pompadour, tout en visant chaque année le Steeple-Chase National des AngloArabes a` Enghien, une épreuve qu’il a remportée a` deux reprises.