Fleur d’ainay ouvre la marque aisément

Autres informations / 15.01.2014

Fleur d’ainay ouvre la marque aisément

En lice dans le Prix de Baretous, Fleur d’Ainay (Poliglote) trouvait une tâche facile. La pensionnaire de Philippe Peltier en a profité pour l’emporter facilement et ouvrir ainsi son palmarès. Toujours bien placée, elle a fait mouvement pour aller sauter le mur, prenant la tête. Au bout de la ligne d’en face, elle avait la course à sa merci. Elle a parfaitement négocié les deux derniers obstacles, avant de filer sur le plat pour l’emporter de huit longueurs. Après quatre places, elle a donc trouvé son jour et elle est capable de franchir plusieurs paliers. Son entraîneur a confié au micro d’Equidia : « Elle s’endurcit et aujourd’hui, elle a bien gagné. Elle a encore besoin de se façonner et de se régler. Elle va bien vieillir. C’est une pouliche que j'apprécie. Aujourd’hui, c’était sa course. Nous n’allons pas brûler les étapes, nous prendrons les courses comme elles viennent. »

LA SŒUR D’ETOILE D’AINAY

Élevée par Stéphane Milaveau, Fleur d’Ainay provient d’une famille de chevaux qui ont progressé avec l’âge. Elle est la sœur de plusieurs éléments de grande valeur, comme Étoile d’Ainay (Dom Alco), gagnante du Grand Prix de Pau (Gr3), Crystal d’Ainay (Saint Preuil), troisième du World Hurdle (Gr1) et double gagnant de Gr2, et Flower des Champs (Robin des Champs), deuxième du Prix Orcada (Gr3) et lauréate du Prix Sytaj (L).