France galop dévoile ses groupes de travail sur "galop 2020

Autres informations / 28.01.2014

France galop dévoile ses groupes de travail sur "galop 2020

Le premier Conseil d’administration de l’année pour France Galop s’est tenu lundi. Et il est tout de suite entré dans le "vif du sujet", si l’on peut dire, en annonçant la mise en place des "groupes de travail" autour du plan stratégique Galop 2020. Au vu de la tension actuelle autour de certains sujets, ces lieux d’échange et de réflexion étaient très demandés.

La démarche présentée par Bertrand Bélinguier au Comité de France Galop du 16 décembre 2013 a été détaillée : Thierry Delègue, D.G. de France Galop, pilotera dans les premiers jours de février la consultation des associations concernées dans le monde des socioprofessionnels, sur trois thèmes :

• le programme des courses et le calendrier des réunions • Les enjeux financiers et les allocations

• le propriétariat et le développement

« Nous avons souhaité que la consultation soit la plus large possible, nous a confié Thierry Delègue lundi soir. Chacun doit pouvoir s’exprimer. Nous nous sommes fixé d’avoir arbitré tous les objectifs stratégiques avant l’été. Nous fonctionnerons avec des réunions mensuelles, et des documents de travail intermédiaires entre chaque réunion, pour permettre à chacun de mûrir sa réflexion entre deux rencontres. »

ENFIN UN SYSTEME DE TRACKING !

Trakus n’avait pas laissé que des bons souvenirs. Mais chacun est aujourd’hui conscient de la nécessité de doter les courses d’un système de géolocalisation pour doper l’intérêt de notre sport comme le font le football ou le rugby. Ainsi, pour enrichir la connaissance des téléspectateurs et des parieurs, un système de géolocalisation innovant va être testé dès février. Celui-ci ne nécessite pas d’installations lourdes et son coût est raisonnable. Une prise de décision pourrait intervenir au cours du 1er semestre 2014. Ce système de "traçage" permettra d’enrichir l’image vidéo des courses hippiques avec des incrustations en temps réel donnant la position de chacun des chevaux, leur vitesse, les temps de passage. Ces données pourront en outre être intégrées au fur et à mesure dans des bases consultables à partir d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un smartphone.

UN PEU PLUS DE COURSES POUR PARIS

Le Conseil d’administration a également présenté le programme des courses de galop du premier semestre 2014. Afin de répondre aux souhaits des professionnels et d’optimiser la moyenne de partants, le nombre de courses réservées aux chevaux de "2ans et 3ans n’ayant pas gagné" a été sensiblement augmenté au printemps, en région parisienne.

Comme nous l’annoncions il y a quelques jours dans JDG, le programme des courses des premiers mois de 2014 a été mis en ligne sur le site de France Galop, une initiative qui sera systématiquement reconduite en amont de la publication de chaque brochure.