Indian daffodil fait son arrivee au haras d’enki

Autres informations / 17.01.2014

Indian daffodil fait son arrivee au haras d’enki

Afin de palier la récente disparition d’Anzillero, le haras d’Enki (situé à Saint-Christophe, dans l’Allier) s’est attaché les services d’Indian Daffodil (Hernando).

Animateur du haras, Esteve Rouchvarger nous a appris : « Indian Daffodil nous arrive du haras du Pin. Je souhaitais faire venir au haras d’Enki un étalon porteur du sang d’Hernando. Je crois beaucoup à ce courant de sang pour l’obstacle. Indian Daffodil appartient à une grande famille Rothschild, dans laquelle on retrouve notamment le nom de Poliglote. C’est un cheval magnifique, qui toise 1,65 m et sera proposé à 1.500 euros poulain vivant. »

En 2008, Indian Daffodil était considéré comme un espoir classique. Il a remporté le Prix Daphnis (Gr3), s’est placé deuxième du Prix de Suresnes et du Prix François Mathet (Ls) et troisième du Grand Prix des Provinces (Gr3) face à ses aînés. Il a aussi couru trois fois à 2ans, s’imposant à chaque reprise, notamment dans le Prix des Feuillant (B) à Longchamp.

Élevé au haras de Meautry, Indian Daffodil a pour mère Danseuse Indienne (Danehill), qui a aussi donné naissance aux black types Étendard Indian (Selkirk) et Devious Indian (Devious Indian). Indian Daffodil a pour troisième mère Apachee (Sir Gaylord), qui est la mère d’Alexandrie (Val de l’Orne), gagnante de Gr3 et génitrice de Poliglote (Sadler’s Wells).