Elusive kay n’a pas raté le coche

Autres informations / 13.02.2014

Elusive kay n’a pas raté le coche

Deuxième du Prix de Carnoles (F) sur ce parcours (2.000m P.S.F.) le14 janvier, Elusive Kay (Elusive City) n’a pas laissé filé l’occasion d’ouvrir son palmarès dans le Prix des Glycines (F). Après un bon parcours, dans le sillage des animatrices, elle n’a laissé aucune chance à ses rivales dans la phase finale. C’était la cinquième sortie d’Elusive Kay, qui s’est toujours montrée régulière depuis ses débuts. Elle avait progressé sur sa course de rentrée, comme l’indiquait Simone Brogi, assistant de Jean-Claude Rouget, et peut maintenant essayer de monter de catégorie pour voir où se situe sa limite. Le lot qu’elle affrontait ici n’était pas composé, a priori, de grosses valeurs, et cette victoire d’Elusive Kay, si elle est logique, ne donne pas vraiment d’indication sur son véritable potentiel. Il faut la rejuger à un niveau supérieur.

LA FAMILLE DE LINAMIX

Élevée par la Cuadra Montalban et défendant les couleurs d’Alain Jathière, Elusive Kay est une fille de Lunashkaya (Muhtathir), qui n’a pas couru. Cette dernière est une sœur des black types Luna Lya (Kendor), King Luna (King’s Best) et Livandar (Fantastic Light), lauréat à Cagnes-sur- Mer du Grand Prix de la Riviera Côte d’Azur (L). La troisième mère d’Elusive Kay est Lunadix, génitrice de Linamix.

Le père d’Elusive Kay, Elusive City, est stationné en France, au haras d’Etreham.