Gladstone : élémentaire !

Autres informations / 13.02.2014

Gladstone : élémentaire !

À l’image de sa compagne d’entraînement, Elusive Kay, Gladstone (Mizzen Mast) avait fait preuve de régularité depuis ses débuts, mais il lui manquait encore une victoire. Muni pour la première fois d’œillères, il a trouvé son jour dans le Prix des Chèvrefeuilles (F). Logique favori des parieurs, il a dû batailler face à Sealed (Speightstown) dans la phase finale. Gladstone a fait preuve de courage, revenant prendre l’avantage sur son rival pour finir. Gladstone est un cheval avec beaucoup d’action, qui manque d’un réel changement de vitesse. Il avait été jugé assez bon pour débuter à Deauville dans le Prix de Crèvecœur (F), duquel il s’est classé quatrième. En s’imposant dans ce maiden, il prend la succession de son compagnon d’entraînement et de casaque (couleurs Trèves) Snap Call. (Tamayuz). Ce dernier avait ensuite terminé deuxième du Prix Policeman (L).

Pour être complet concernant Gladstone, il faut dire que son nom est celui du chien de Sherlock Holmes et du docteur Watson dans l’adaptation récente au cinéma du héros de Sir Arthur Conan Doyle. Gladstone a permis à Ioritz Mendizabal de remporter sa troisième course du jour. Un peu plus tard, le jockey a réalisé un coup de quatre.

UN PETIT-FILS DE LADY WINNER

Élevé par Snig Élevage, Gladstone a été acheté 32.000 euros par son entraîneur, Jean-Claude Rouget, en octobre 2012 à Deauville (présenté par le haras de l’Hôtellerie).

Sa mère, Bahia Gold (Woodman), est placée aux États-Unis et a déjà produit des chevaux utiles, comme Bahia Noor (Johannesburg) – disparue prématurément après deux courses et deux victoires – et Noor’s Goldway (Giant’s Causeway) qui étaient tous les deux sous l’entraînement de Jean-Claude Rouget.

La deuxième mère de Gladstone est Lady Winner (Fabulous Dancer), lauréate du Prix d’Astarté (Gr2 à l’époque) et de Gr3 aux États-Unis.