Hasturianita ouvre son palmarès avec la manière

Autres informations / 01.02.2014

Hasturianita ouvre son palmarès avec la manière

Les pensionnaires de Pia Brandt sont en forme ! Une demi- heure après avoir remporté la première épreuve du programme, l’entraîneur a vu un autre de ses pensionnaires s’imposer. Hasturianita (Dubawi), une élève et représentante du haras d’Etreham, s’est imposée de bout en bout dans le Prix Pich’ardi (F), ouvrant son palmarès de plaisante façon. Vite en tête, elle s’est montrée détendue et a mené à un rythme peu soutenu. Elle est ensuite repartie facilement dans la ligne droite et a rallié le poteau détachée de deux longueurs. On notera que le départ de ce Prix Pich’ardi a été retardé, certains poulains ayant fait des difficultés pour rentrer dans les stalles.

Ioritz Mendizabal, jockey d’Hasturianita, a été séduit par le comportement de la pouliche, comme il l’a expliqué au micro d’Equidia : « C’est surtout son mental qui m’a séduit aujourd’hui. C’est une pouliche qui est bien dans sa tête, facile. Elle est relax, elle ne tire pas. Aujourd’hui, je suis allé devant et nous sommes allés doucement. J’ai attendu que quelqu’un vienne, mais personne n’est venu. Lorsque je le lui ai demandé, elle a bien accéléré. Je pense que c’est une jument qui pourra aller sur bien plus long, car elle est vraiment bien dans sa tête. »

UNE BELLE SOUCHE ETREHAM

Hasturianita est une pouliche bien née, fille du champion Dubawi et d’Habilea (Grand Lodge). C’est une sœur de Langrune (Fasliyev), deuxième du Prix Occitanie (L). Habilea est une sœur de Kaldono (Kaldoun), gagnant de Gr3 en Allemagne. Sa quatrième mère, Princesse Tora, est la mère de Boréale (Bellypha), élève du haras d’Etreham, deuxième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1). Cette dernière est la mère de Dibenoise (Kendor), mère de Corre Caminos (Montjeu), Racinger (Spectrum) ou encore de Recital (Montjeu).