Heaven on earth trouve son jour

Autres informations / 27.02.2014

Heaven on earth trouve son jour

Appartenant à un groupe d’amis, Heaven on Earth (Archange d’Or) a fait plaisir à son entourage en s’imposant dans le Prix de Rangueil (G). Le pensionnaire de Charles Gourdain avait couru de bons maidens à 2ans (il a débuté dans le Prix du Four à Chaux gagné par Wireless) et c’est finalement assez logiquement qu’il ouvre son palmarès au bout de quatre sorties. Le cheval s'est montré courageux et dur à la lutte, car, à deux cents mètres du poteau, ils étaient encore quatre à pouvoir prétendre à la victoire. Après la course, son entraîneur analysait au micro d’Equidia : « Heaven on Earth est un cheval sympathique avec lequel nous allons monter les échelons progressivement. Il nous avait déjà fait plaisir à Pau, où il était troisième en montrant quelque chose. Les inconnues aujourd’hui, c’était le terrain et la distance, mais il s’en est bien accommodé. Il a tiré un peu en début de parcours, mais David Morrison a réussi à bien le poser. »

Élevé au haras de la Reboursière et de Montaigu, Heaven on Earth a été acheté 3.000 euros, foal, en décembre 2011. Sa mère, Between you and Me (Kendor), est restée inédite, mais est une sœur de Wedding Night (Valanour), gagnante du Prix Caravelle (L) et d’uryale (Kendor), placée de Listed à 2ans. Uryale est la mère de Cicerole, triple gagnante de Listed et placée de Groupe, et d’Elliptique?(New Approach), lauréat en 2013 du Prix de Condé (Gr3).