Indomito après un parcours parfait

Autres informations / 20.02.2014

Indomito après un parcours parfait

Indomito (Areion) avait déçu dans le Grand Prix de la Riviera côte d’Azur (L). Le pensionnaire de William Mongil avait conclu avant-dernier de cette épreuve après avoir mené, ne pouvant accélérer dans la phase finale. il a remis les pendules à l’heure ce mercredi, après avoir eu un bon parcours dans le dos de l’animateur, Tepmokea (Noverre). Dans la ligne droite, il a résisté aux bons retours des attentistes Zagros (Slickly) et Zack Hall (Muhtathir), respectivement deuxième et troisième, tout en penchant sur sa droite.

UNE DERNIERE SORTIE A OUBLIER

Eddy Hardouin, jockey d’Indomito, s’est exprimé au micro d’equidia après son succès, revenant également sur la tentative infructueuse du cheval dans la "riviera". « il était peut-être dans un jour sans lors de la "riviera". Je l’avais senti moins bien, et je n’avais donc pas insisté. Depuis, il était très bien le matin. William Mongil avait un peu peur que ce soit un brin trop long. il fallait donc cacher le cheval, et j’ai eu un parcours parfait aujourd’hui. Même s’il a un peu penché sur sa droite, il l’a emporté brillamment. il est mieux corde à droite, et certainement sur 1.600m. » Indomito s’est pleinement racheté ce mercredi. il s’était classé deuxième du Prix de toulouse pour ses premiers pas à Cagnes-sur-Mer, où il devançait cinq de ses concurrents du jour, dont ses dauphins Zagros et Zack hall.

LE MEILLEUR PRODUIT DE SA MERE

Indomito est un fils d’Areion et d’Insola (royal solo). il est le meilleur produit de sa mère. sa deuxième mère, India (Lagunas) est gagnante en Allemagne, où elle s’est aussi classée quatrième de listed.