Meeting de pau 2013/2014 comme en 2013… ou presque

Autres informations / 18.02.2014

Meeting de pau 2013/2014 comme en 2013… ou presque

LE MAGAZINE

La réunion du Prix Antoine de Palaminy (L), ce dimanche 16

février, a signé la fin du meeting de Pau 2013/2014. Voilà venu le temps du

bilan.

 

LE HARAS DE MIRANDE PREND LA TETE

Deuxième au classement des éleveurs par les gains l’an

dernier, le haras de Mirande occupe la première place du podium pour ce meeting

2013/2014. Les élèves du haras se sont montrés réguliers tout au long du

meeting, malgré quelques relatives déceptions. toutancarmont (Al Namix), jeune

star du cross, n’a pas pu s’illustrer dans le Grand Cross de Pau Reverdy (L),

se classant quatrième. Mais le terrain était beaucoup trop lourd pour lui. Il

avait auparavant remporté le Prix John Henry Wright et s’était classé deuxième

du champion malberaux (Michel Georges) dans le Prix Hubert de Navailles. Le

petit frère de Toutancarmont, amirande (Astarabad), a par ailleurs ouvert

plaisamment son palmarès lors de l’avant-dernière réunion du meeting. Autre

star de Pau, si tu viens (Martaline) a par ailleurs décroché deux victoires

lors du meeting, avant de malheureusement chuter dans le Prix Gaston Phoebus.

all over now (Prince Kirk) a aussi séduit en ouvrant son palmarès sur les haies

devant de bons éléments, avant de se classer bonne deuxième pour ses débuts sur

le steeple dans le Prix Achille Fould.

Claude-Yves Pelsy a de nouveau réussi un très beau meeting

palois en se classant à la deuxième place. Ses élèves, les "d’Airy",

ont brillé en piste. La révélation de ce meeting est par ailleurs l’étalon

legolas (Sunday Silence), stationné à             l’élevage

d’Airy. Ses deux premiers et seuls partants, argolas d’airy et atilas d’airy,

lui ont offert des victoires en        plat,

haies et steeple. Tous deux sont entraînés par Jacques Ortet, qui a précisé que les chevaux seront meilleurs sur pistes

moins assouplies. Guy Cherel, premier au classement l’an dernier, s’est emparé

cette année de la troisième place. usual time (Great Pretender) a réussi sa

reconversion sur le cross, tandis qu’epicea (Califet) a impressionné au début           du mois de février en s’imposant par

trente longueurs dans le Prix de Saint-Jean-de-Luz, après une bonne deuxième

place dans le Prix Joseph de Gontaut-Biron.