Monpilou ne rate pas son retour sur le steeple

Autres informations / 07.02.2014

Monpilou ne rate pas son retour sur le steeple

Grandissime favori à 6/10 du Prix de la Trinité, sur le steeple toulousain, Monpilou?(Saint des Saints) a signé une rentrée gagnante. Le pensionnaire de Guillaume Macaire a mené la chasse derrière La Garde (Kapgarde) et Jalafre de Kérozen (Le Balafré), qui se sont détachés dès le départ. Il a rejoint les animateurs pour passer devant les tribunes. Parfois hésitant dans ses sauts, il a néanmoins toujours donné l’impression de dominer la course. Jazz de Briandais (Laveron) s’est faufilé à la corde, accompagnant Monpilou en tête dans le tournant final. À l’entrée de la ligne droite, Monpilou a pris l’ascendant sur ses adversaires avant de se détacher pour l’emporter facilement. Après ce bon engagement dont il a profité pour gagner, Monpilou devrait revenir sur les haies et viser le Prix Juigné (Gr3). Rappelons qu’il n’avait plus couru en steeple depuis sa deuxième place dans le Prix Fondeur (L). « J’ai eu de bonnes sensations, a confié Jacques Ricou, jockey de Monpilou, au micro du cheval émetteur. Il est très professionnel, sérieux. Cette course va lui ouvrir les poumons pour la suite de son année. C’est un bon travail, sur une piste neuve. Le parcours de steeple de Toulouse n’est pas dur. Pour un cheval comme lui, c’est la rentrée idéale. Monsieur Macaire lui a fait une carrière aux petits oignons, il n’a pas eu de combats difficiles, c’est pour cela qu’il reste jeune dans sa tête. »

UN BEAU MARIAGE 100 % "DETRE"

Jacques Détré n’est pas seulement le propriétaire de Monpilou, il en est aussi l’éleveur. Depuis que Jacques Détré a acheté la mère de Monpilou, Gavotte de Bréjoux (Iris Noir), avec Francis Montauban, elle ne lui a donné que des produits de Saint des Saints... qui courait sous les couleurs Détré avant d’entrer au haras. Il l’a toujours emmenée à cet étalon, sauf une fois à Robin des Champs, mais elle a coulé. « J’avais acheté Gavotte de Bréjoux dans le but de la croiser à Saint des Saints, nous avait confié Jacques Détré. Ça offrait un inbreeding 3 x 3 par Pharly et un 4 x 4 par Tanerko. » Gavotte de Brejoux avait donné auparavant le bien connu Synaptique, issu de la première production de Saint des Saints. Synaptique a pris la troisième place du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1) de son compagnon de couleurs, Oculi (Denham Red), et a gagné le Prix Fondeur (L).