Mozoltov,  l’impression du jour

Autres informations / 24.02.2014

Mozoltov, l’impression du jour

Trois Grs2 étaient au programme de cette réunion dominicale à Naas, où les chevaux "FR" n’ont pas pu s’illustrer. La grosse impression de cette réunion est venue de Mozoltov (Kayf Tara), vainqueur du Nas Na Riogh Novice Chase (Gr2) par trente-cinq longueurs. Le pensionnaire de Willie Mullins n’avait face à lui que deux autres concurrents. Cela n’a pas empêché son jockey, Bryan Cooper, de se faire peur, le cheval sautant très mal certains obstacles du parcours. Le représentant de Gigginstown House Stud pourrait désormais être revu au festival de Cheltenham, dans le JLT Novices’ Chase plus précisément. Willie Mullins a déclaré : « Nous avons eu un peu peur au premier et au dernier obstacles, et à une ou deux reprises durant le parcours. Je pense que s’il n’avait pas été seul, il aurait bien sauté. Cela d’autant plus qu’il n’a jamais montré ce type de problème auparavant. Avant de nous rendre à Cheltenham, nous allons apprécier la façon dont il récupère. »

Mozoltov porte les couleurs de Gigginstown House Stud, et la casaque a signé un doublé ce dimanche à Naas. En effet, trente minutes après la victoire de Mozoltov, c’est Real Steel (Old Vic) qui a remporté le Paddy Power Shops Better Value Novices’ Hurdle (Gr2) pour les mêmes couleurs. Mais pas pour le même entraîneur : comme Last Instalment, Real Steel est un pensionnaire de Philip Fenton, actuellement au centre d’une controverse concernant des produits prohibés. Il s’agit de la première victoire de l’entraîneur irlandais, en attente de jugement, depuis que le scandale a éclaté. Reel Steal ne sera en tout cas pas revu à Cheltenham. « C’était le cheval possédant le moins bon rating au départ de cette épreuve, et nous ne pensions pas qu’il serait assez bon pour gagner, a déclaré Philip Fenton. La saison prochaine, il sera revu sur le steeple. Il possède un modèle imposant. » Enfin, ils n’étaient aussi que trois au départ du Paddy Power Your Local Betting Shop Chase (Gr2), où le favori Twinlight (Muhtathir) n’a pas pu s’illustrer. Le pensionnaire de Willie Mullins a fini troisième, à plus de cinquante longueurs du gagnant. Une performance trop mauvaise pour être exacte. C’est Days Hotel (Oscar) qui s’est imposé, devançant le "FR" Toner d’Oudaries (Polish Summer) de cinq longueurs.