Profils tres internationaux

Autres informations / 05.02.2014

Profils tres internationaux

Mercredi 30 janvier, Cagnes-sur-Mer. Dans le Prix de la

Crau, Calbuco (Kendor) est vite sorti des stalles puis laissait passer Lisselan

Gardens [photo] (Concern) en espérant trouver un bon leader. Ses espérances

ont, sans doute, été dépassées car il n’a ensuite jamais été en mesure de lui

reprendre l’avantage. Véritable roc intraitable, Lisselan n’a jamais laissé son

adversaire combler la demi-longueur qu’il lui manquera au terme des 1300m de la

PSF. Le lauréat enrichit une carrière réellement atypique qui l’a vu s’exprimer

aux USA et en Espagne.

Quant à Bertrand Dutruel, en charge du fils de Kendor, il se

montrait néanmoins très satisfait sur Equidia. « Il effectuait une semi-rentrée

et n’avait pas énormément travaillé. Il peut aller plus vite mais il s’agit en

fait d’un cheval de 1000m. Il a besoin de courir délié et libéré. C’est

pourquoi les très courtes distances sont mieux pour lui. Il a une prochaine

course le 23 janvier et sans nouvelle opposition, il devrait encore faire

l’arrivée. » Famous (King Charlemagne), 3e, confirme ses bonnes dispositions

sur notre sol. Il obtient ainsi sa 5e place consécutive en… cinq sorties.

Le dead-heat pour la 4e place réunit deux concurrents

certainement perfectibles. L’Italien 

Famulprezi (Zamindar) « a eu peur de s’engager franchement en raison des

projections » aux dires de son entourage. Et Miami Vice (Lode), concurrent

argentin qui effectuait ses débuts en France, a été une lumière en pleine

piste. Ce nouveau pensionnaire de Patrick Montfort ne devrait pas tarder à prendre

sa part à la déferlante victorieuse de chevaux sud américains.

Une conclusion s’impose : les profils internationaux sont

très à la mode à Cagnes cet hiver. Les Allemands, Werner Baltromei en tête,

avaient déjà fait collection de victoires. Ici ce sont quatre candidats aux

cursus très internationaux qui se sont insérés dans les cinq premières places.