Qui sont les stars qui feront l’actualité à cheltenham ?

Autres informations / 19.02.2014

Qui sont les stars qui feront l’actualité à cheltenham ?

Nous présentons ce mercredi le quatrième et dernier épisode de notre

série sur les futures stars du festival de Cheltenham. Focus sur le Cheltenham

Gold Cup, le Triumph Hurdle et l’Albert Barlett Novices’ Hurdle (Grs1).

GOLD CUP

(Gr1,

steeple-chase, 5ans et plus, 5.300m)

SILVINIACO CONTI VEUT SA REVANCHE

En mars 2013, fort de ses victoires dans le

Betfair Chase (Gr1) et dans le Denman Chase (Gr2), Silviniaco Conti (Dom Alco) se présente comme l’un des favoris du

Cheltenham

Gold Cup (Gr1). Le parcours se déroule sans encombre...

jusqu’au fence du tournant final, où l’élève de Patrick Joubert chute alors

qu’il allait facilement. À coup sûr, il aurait lutté en compagnie de Bobs Worth (Bob Back), le lauréat du

Grand Steeple anglais. Ce n’est que partie remise et il faudra compter avec

Silviniaco Conti dans le Gold Cup 2014. Il s’y annonce plus dangereux qu’en

2013. Pourquoi ? Parce qu’il a encore progressé. Comme en témoigne sa brillante

victoire dans le King George VI Chase (Gr1). Cette fois, son mentor, Paul

Nicholls, a misé sur la fraîcheur. Seul bémol : le fils de Dom Alco n’est pas confirmé à

Cheltenham, à l’inverse de Bobs Worth.

BOBS WORTH, LE ROI DE CHELTENHAM

Bobs Worth est invaincu à Cheltenham en cinq

sorties, dont trois Grs1. D’ailleurs, son entraîneur, Nicky Henderson, a

régulièrement précisé que son champion avait besoin de la montée de Cheltenham

pour exprimer sa pleine mesure. Mais dernièrement, sur le tracé plat de

Leopardstown, il a placé une superbe accélération pour remporter le Lexus Chase

(Gr1). Une fois encore, il représente l’opposition principale à Silviniaco

Conti et est même le grand favori.

Parmi les autres "non FR", il y a Cue Card (King’s Theatre) qui comptera parmi les favoris du Gold

Cup, même s’il pourrait plutôt aller vers le Ryanair Chase (Gr1), où sa vitesse

de base élevée ferait merveille. Lauréat du Denman Chase, Harry Topper (Sir Harry Lewis) possède

une bonne chance pour les places si le terrain reste lourd. Transformé avec les

œillères, the Giant Bolster (Black

Sam Bellamy) est capable de bien se défendre également pour les places.

LES AUTRES "FR"

AQPS vainqueur du plus grand nombre de Groupes et de Listeds (4) à

l’étranger en 2013, Roi du Mée (Lavirco)

est un sauteur courageux, mais il est barré pour la victoire. Même remarque

pour Dynaste (Martaline), plus à

même cependant de prendre une place. Récent lauréat d’un gros handicap classé

Gr3, Triolo d’Alène (Epalo) est

en mesure de monter de catégorie. Unioniste

(Dom Alco) a alterné le bon et le moins bon cette saison et il possède

une chance d’outsider dans cette édition 2014 du Gold Cup. Quant à Long Run (Cadoudal), même s’il a

renoué avec la victoire facilement à Kelso, son entourage privilégie le Grand

National (Gr3) pour lui.

TRIUMPH HURDLE

(Gr1,

claies, 4ans, 3.400m)

LE ROCHER?A LA CONQUETE DU

GRAAL

Le Triumph Hurdle (Gr1) est la Grande Course de

Haies des 4ans anglaise. Cette épreuve réussit bien aux français et l’édition

2014 ne devrait pas déroger à la règle. Actuellement, le meilleur hurdler de

4ans entraîné en Angleterre est un "FR" : Le Rocher?(Saint des

Saints). L’élève de Sylvie Ringler et Roger Frieh a remporté le Future

Champions Finale Juvenile Hurdle, le seul Gr1 pour 3ans disputé outre- Manche.

Ensuite, il a confirmé en s’imposant à Cheltenham dans le JCB Triumph Hurdle

Trial (Gr2). Aptitude à la piste, classe : il a de nombreux atouts. Il se sort

aussi des terrains rapides. Dès lors, il fait figure de logique favori. Mais

attention car la saison est longue pour les 4ans et il ne faudra pas arriver

épuisé sur ce grand objectif car les révélations sont monnaie courante dans ce

Gr1. Compagnon d’entraî-

nement de Le Rocher, Fox Norton (Lando) possède une bonne chance. Comme Le Rocher, il a

pris du métier en France pour mieux l’exploiter lors de la saison anglaise. Il

vient de remporter un Gr2 à Doncaster à la lutte et il est "sur la

montante". Ex-protégé de Guy Cherel, Calipto (Califet) est invaincu en Angleterre en deux sorties. Il

ne fait que progresser et il a les moyens de faire tomber Le Rocher de son

piédestal. Parmi les autres "FR" qui possèdent une chance dans ce

Gr1, on peut citer Adriana des Mottes (Network)

et Gitane du Berlais (Balko),

les deux pensionnaires de Willie Mullins, séduisantes pour leurs premières

sorties sous la houlette du maître irlandais. Azza (Great Pretender), gagnante du Prix Finot (L), est aussi

capable de bien faire.

De tous les engagés dans ce Triumph Hurdle, les français sont ceux qui

possèdent la meilleure chance. En effet, ils ont été dressés plus tôt, ont plus

de métier et cela joue énormément dans ce Gr1.

ALBERT BARTLETT NOVICES’ HURDLE

(Gr1,

claies, 4ans et plus, 4.800m)

L’INVAINCU RED SHERLOCK EN TETE D’AFFICHE

Soyons clair : l’Albert Bartlett Novices’ Hurdle

n’est pas la course de novices la plus palpitante du festival. Hormis Bobs Worth (Bob Back), elle n’a pas

révélé de grands champions. Mais l’édition 2014 s’annonce néanmoins de qualité

avec des éléments tels que Red Sherlock

(Shirocco), Kings Palace (King’s

Theatre) et Clondaw Court (Court

Cave). Les deux premiers sont entraînés par David Pipe, qui a les clés de la

course. Invaincu en six sorties, Red Sherlock a enlevé courageusement le

dernier Gr2 de Cheltenham préparatoire à ce championnat. Le tracé ne lui a pas

posé de problème et le fait qu’il soit un peu froid dans un parcours est un

atout. Ce sera l’un des favoris. Face à lui, il trouvera notamment Kings

Palace. Lui aussi a gagné un Gr2 sur le parcours de cet "Albert

Bartlett". Il s’est imposé par quatorze longueurs et sa marge de

progression est plus importante que celle de Red Sherlock. Invaincu cette

saison, il s’annonce très dangereux. Autre partant possible, qui n’a pas connu

la défaite, Clondaw Court (Court

Cave) n’a jamais couru à Cheltenham, mais il a toujours gagné avec la manière

et l’impression visuelle était excellente. Plutôt envisagé dans le

"Supreme" ou le "Neptune", les deux versions plus courtes

de cet "Albert Barlett", Briar

Hill (Shantou) est un champion en devenir et s’il venait à s’engager

dans ce Gr1, il ne fait aucun doute qu’il serait dans les deux premiers au

passage du poteau.

URBAN HYMN EN EMBUSCADE

Parmi les "FR" engagés dans cette course, Urban Hymn (Robin des Champs) est

celui qui a la meilleure chance. Il a remporté un Gr2 à Doncaster alors qu’il

avait négligé les derniers obstacles. Il s’est retrouvé à la lutte, paraissant

dominé, mais il a su trouver les ressources pour revenir gagner. Néanmoins, il

est encore vert dans un parcours et Cheltenham ne pardonne pas le manque

d’expérience.