Qui sont les stars qui vont faire l’actualité au festival de cheltenham ?

Autres informations / 05.02.2014

Qui sont les stars qui vont faire l’actualité au festival de cheltenham ?

Mercredi dernier, nous avons lancé une série sur

les futures stars du festival de Cheltenham 2014. Nous avons commencé avec la

première journée, celle du mardi, dont le principal temps fort sera le Champion

Hurdle (Gr1). Nous la poursuivons avec la deuxième réunion. Au programme, le

Queen Mother Champion Chase, le Neptune Investment Management Novices’ Hurdle,

le RSA Chase et le Champion Bumper (Grs1).

 

QUEEN MOTHER CHAMPION

CHASE

(Gr1,

steeple-chase, 5ans et plus, 3.200m)

L’INCERTITUDE PLANE AUTOUR DE L’“AVION” SPRINTER SACRÉ

En début d’année, le Queen Mother Champion Chase

était coché sur tous les agendas des passionnés d’obstacle. Pourquoi ? Parce

que la victoire de Sprinter Sacré (Network)

était déjà actée. Invaincu en steeple avant le début de la saison d’obstacle,

impressionnant lauréat de la précédente édition des Queen Mother et Arkle

Chases (Grs1), on le voyait déjà dévaler la colline de Cheltenham à pleine

vitesse et s’envoler vers la victoire. Mais l’élève de Christophe Masle a connu

un contretemps qui l’a obligé à décaler sa rentrée au 27 décembre à Kempton,

dans le Desert Orchid Chase (Gr2). Au cours de l'épreuve, son jockey, Barry

Geraghty, a décidé de l’arrêter, ne le sentant pas dans sa meilleure forme.

Après examens, il a été révélé que Sprinter Sacré souffrait de problèmes

cardiaques. Quelques jours de repos, un suivi régulier par les vétérinaires, et

le crack a pu reprendre l'exercice récemment, effectuant un bon canter,

toujours sous contrôle, avant, pendant et après le travail. Le bilan de santé

démontre un retour à la normale et Sprinter Sacré est en bonne forme.

Toutefois, son entourage a confié qu’il n'irait à Cheltenham que s’il était en

condition optimale. Et dans ce cas, ce sera certainement sans courses

préparatoires. Sera-t-il alors capable de détruire l’opposition comme il en a

l’habitude ? Pourra-t-il contrer les nouveaux postulants à la victoire dans ce

Grand Steeple de vitesse ? Son problème de santé resurgira-t-il pendant la

course ? Le doute plane donc autour de Sprinter Sacré, mais s’il affiche sa

meilleure valeur, il devrait nous éblouir de nouveau.

UN CONTINGENT FRANÇAIS IMPORTANT

Sur les vingt-six engagés de ce Queen Mother

Champion Chase, treize, soit la moitié, sont français. C’est pourquoi, même si

Sprinter Sacré est out, d’autres "FR" pourraient prendre sa relève.

On pense d’abord à l’élève de la Grugerie, Sire de Grugy (My Risk).

Le pensionnaire de Gary Moore reste sur trois

succès consécutifs, dont le dernier dans le Clarence House Chase (Gr1). Il

s’est montré de plus en plus impressionnant et rien ne semble lui résister. Il

a franchi un palier, fait très bien Cheltenham et son entourage lui a redonné

de la fraîcheur en vue du festival. Il est bien mieux qu’un remplaçant de

Sprinter Sacré, c’est un véritable champion.

ET LES AUTRES "FR" ?

L’élève d’Yves Lepage, Arvika Ligeonnière (Arvico), reste sur un succès ridicule de

facilité dans le Tied Cottage Chase (Gr2), face à une faible opposition.

C’était à Punchestown, une piste qu’il adore. S’il répétait la même valeur à

Cheltenham, il lutterait pour les premières places. Problème : il ne fait pas

l’hippodrome de Prestbury Park. Son entraîneur, Willie Mullins, tient à le

présenter au festival. À Arvika Ligeonnière de prouver qu’il peut réussir à

Cheltenham... même s’il devrait gagner son Gr1 à Punchestown.

Engagé dans ce Queen Mother, le "FR" Hinterland (Poliglote) a gagné le

Henry VIII Novices’ Chase (Gr1) à Sandown. Il est aussi inscrit dans l’Arkle

Chase et son entourage devrait plutôt courir cette compétition. Frère de la

vedette Kauto Star, Kauto Stone (With the Flow) est

"barré" pour la victoire, ayant subi la domination de Sire de Grugy à

plusieurs reprises. Mais pour les places, sa chance est régulière. Même

remarque pour Captain Conan (Kingsalsa).

Quant à Al Ferof (Dom Alco), il

participera au Denman Chase (Gr2) ce week-end et son entraîneur, Paul Nicholls,

songe au Gold Cup (Gr1) pour lui.

CHEZ LES ANGLO-IRLANDAIS

Âgé de 12ans, Sizing Europe (Pistolet Bleu) a remporté le Champion Chase en

2011, avant de conclure deuxième lors des deux dernières éditions. Ce

pensionnaire de l’Irlandais Henry de Bromhead n’a pas été convaincant

dernièrement. Mais il se transcende à Cheltenham. Séduisant vainqueur du

Dial-a-Bet Chase (Gr1) en Irlande, Benefficient

(Beneficial) avait gagné le Jewson Novices’ Chase (Gr2) en 2013.

Raccourci, il devrait plutôt courir ce Champion Chase de préférence au Ryanair

Chase (Gr1).

(Gr1,

steeple-chase, 5ans et plus, 4.900m)

GEVREY CHAMBERTIN, POUR FAIRE MIEUX QUE SON FRÈRE GRANDS CRUS

Le RSA Chase est le Grand Steeple des novices sur

longues distances. L’édition 2014 ne semble pas d’un très haut niveau.

Plusieurs bons novices vont s’orienter vers le JLT Novices’ Chase, promu Gr1

cette année, ou vers l’Arkle Chase, qui se disputent respectivement sur 4.200

et 3.200m. Néanmoins, la France a de nombreux atouts dans ce RSA Chase,

puisqu’il y a dix-sept français sur les cinquante-quatre engagés. Parmi eux se

trouve Gevrey Chambertin (Dom

Alco), le propre frère de Grands Crus.

Grands Crus n’a pas encore réussi à s’imposer au cours du festival, terminant

deuxième d’un World Hurdle (Gr1) derrière le crack Big Buck’s (Cadoudal). Son petit frère pourrait le suppléer. Il

reste sur une victoire acquise dans un Gr3 handicap de très bon niveau. Mais

c’était sur les claies et il n’a pas encore débuté sur les fences. Il devrait

le faire le 8 février, dans un Novices’ Chase, à Newbury. Le steeple devrait

lui plaire, de par sa façon de sauter et son pedigree. S’il gagne samedi, il

obtiendra son ticket pour ce RSA et sa cote devrait baisser chez les

"books".

REVOILÀ GARDEFORT

Ancien protégé d’Augustin Adeline de Boisbrunet, Gardefort (Agent Bleu) avait remporté

très facilement le Prix Sambristan à Auteuil, en novembre. Désormais entraîné

par Venetia Williams, il n’a pas encore débuté en Angleterre. Engagé dans le

RSA, mais aussi dans le JLT Novices’ Chase, sur plus court, il a le profil pour

réussir dans ces deux courses.

Assuré de disputer ce RSA Chase, Sam Winner (Okawango) présente

plusieurs garanties et notamment celle d’avoir gagné sur le parcours de ce Gr1.

Ce pensionnaire de Paul Nicholls aura moins de concurrence sur les longues

distances et il est capable de l’emporter. Autre "FR" au profil

intéressant, Le Bec (Smadoun)

avait dominé Sam Winner à Cheltenham et leurs chances sont similaires. Doté

d’une tenue à toute épreuve, Smad Place

(Smadoun), placé de Grs1 sur les claies, devrait disputer cette épreuve.

Ce pensionnaire d’Alan King a gagné aisément pour ses débuts en steeple et sa

marge de progression est importante.

Du côté des "étrangers", Ballycasey (Presenting) est celui qui

attire l’œil. Les bookmakers le proposent à 8/1 pour ce RSA Chase. Son mentor

le rallonge en progression et il devrait prendre part au DR PJ Moriarty Novice

Chase (Gr1) ce week-end. Il a beaucoup progressé depuis sa dernière victoire

fin novembre.

LA CONCURRENCE DU JLT NOVICES’ CHASE

Beaucoup de "FR" engagés dans ce Gr1

vont plutôt s’orienter vers le JLT Novices’ Chase (Gr1). La récente promotion

au niveau supérieur de cette course va appauvrir le RSA Chase. Ainsi, Djakadam (Saint des Saints), Taquin du Seuil (Voix du Nord), Uxizandre (Fragrant Mix) et Wonderful Charm (Poliglote) sont tous

estampillés "FR" et disposent d’engagements dans les deux Grs1.

Néanmoins, ils seront en lice dans le JLT.

NEPTUNE INVESTMENT

MANAGEMENT NOVICES’ HURDLE

(Gr1,

claies, 4ans et plus, 4.200m)

BRIAR HILL, UN CHAMPION EN HERBE

Le Neptune Investment Management Novices’ Hurdle

est la Grande Course de Haies des novices sur distance moyenne. Cette

compétition ne révèle pas souvent des champions. Cependant, cela pourrait

changer cette année. En effet, le pensionnaire de Willie Mullins, Briar Hill (Shantou), a un potentiel

important. Lauréat du Champion Bumper (Gr1) à Cheltenham en 2013, il est

invaincu en courses officielles. Cette saison, il a remporté ses trois

premières sorties sur les claies dont le Navan Novice Hurdle (Gr1). Nous

devrions le retrouver dans le Deloitte Novice Hurdle (Gr1), ce dimanche à

Leopardstown, où il est possible qu'il confirme son statut de grand favori du

Novices’ Hurdle de Cheltenham.

UN TRÈS HAUT NIVEAU D’ENSEMBLE

Ce "Neptune" devrait rassembler un lot

de haut vol. Outre Briar Hill, Willie Mullins pourrait compter sur Faugheen (Germany), invaincu en quatre

courses, dont la dernière dans un Gr3, et Sure Reef (Choisir), vainqueur d’un Gr2 sur les claies, pour ce

qui concerne les "non FR". David Pipe sera aussi très bien

représenté. En effet, son meilleur élément dans cette course devrait être Red Sherlock (Shirocco) qui n’a pas

connu la défaite en six sorties. Dernièrement, dans le Gr2 préparatoire à

Cheltenham, il a prouvé que le tracé n’était pas un problème pour lui. Il sera

l’opposition à Briar Hill.

David Pipe pourra aussi compter sur The Liquidator (Overbury), également

vainqueur d’un Gr2 à Cheltenham avant de décevoir, et sur Kings Palace (King’s Theatre), lui

aussi gagnant d’un Gr2 préparatoire à ce "Neptune", par quatorze

longueurs. David Pipe détient donc dans ses boxes presque tous les vainqueurs

des préparatoires à cette épreuve, disputées à Cheltenham... Mais ce n’est pas

tout, il a aussi un Temps pour Tout (Robin

des Champs), lauréat du Prix de Maisons-Laffitte (Gr3) et troisième du Prix

Renaud du Vivier (Gr1), pour l’entraînement de François Nicolle.

Un Temps pour Tout a débuté par une deuxième place

sur les claies, sur 3.200m. Le Supreme Novices’ Hurdle constitue également une

option possible pour lui, même si les 4.200m lui conviendraient mieux. Troisième

d’un Gr2 pour ses premiers pas, Port Melon

(Presenting) dispose d’une bonne marge de progression.

DU CÔTÉ DES FRANÇAIS

Dix-huit français sont engagés dans ce

"Neptune". Vautour (Robin

des Champs), qui va participer à un Gr1 à Leopardstown, devrait s’orienter vers

le Supreme, Urban Hymn (Robin

des Champs) ira vers l'Albert Barlett Novices’ Hurdle (Gr1), la version longue

de ce "Neptune". De ce fait, le meilleur français dans ce Gr1

pourrait être Royal Boy (Lavirco),

récent vainqueur du Tolworth Hurdle (Gr1). Mais cette épreuve se disputait sur

two miles et Royal Boy a donc aussi une autre alternative, le Supreme Novices’

Hurdle (Gr1) sur 3.300m. Gagnante du Prix du Nivernais à Auteuil, sous

l’entraînement de Robert Collet, Gitane

du Berlais (Balko) a un bon bilan pour Willie Mullins : deux victoires

et une place en trois sorties. Elle vient de gagner brillamment le Solerina

Mares Novice Hurdle (Gr3) à Fairyhouse, mais elle a seulement 4ans et il est

plus probable qu’on la voie dans le Triumph Hurdle (Gr1). Notons que Gitane du

Berlais devrait être en piste dans le Spring Juvenile Hurdle (Gr1) à

Leopardstown, ce week-end.

MPION BUMPER

(Gr1,

plat, 4 à 6ans, 3.200m)

WILLIE MULLINS A LES CLÉS DE LA COURSE

Willie Mullins devrait être bien armé dans ce

Champion Bumper, dont il est le tenant du titre avec Briar Hill. Dans ce Gr1,

il pourrait avoir Allez Colombières (Sageburg),

lauréat du Prix Jacques de Vienne (A) pour Alain Couétil ou encore Black Hercules (Heron Island),

invaincu en trois sorties. Pour le moment, seule une liste de partants

potentiels est disponible via les sites du Racing Post et des bookmakers. De ce

fait, nous ne publions pas la liste des engagés, qui n’est pas encore définie.


 

AIDAN O’BRIEN DE RETOUR SUR LES OBSTACLES

Aidan O’Brien va de nouveau seller un partant en

obstacle dans un Gr1. Le professionnel de Ballydoyle présentera Plinth (Montjeu) dans le Spring

Juvenile Hurdle, dimanche à Leopardstown. Plinth affrontera un bon lot duquel

on peut ressortir le "FR" Ivan

Grozny (Turtle Bowl), ancien protégé de Daniel Rahbi, et Gitane du Berlais (Balko). Pour ses

débuts en obstacle, Plinth s’est imposé d’une tête devant Ivan Grozny. Fait

amusant, Plinth défend les couleurs de John McManus, pour lequel Aidan O’Brien

a entraîné le crack Istabraq (Sadler’s

Wells), lauréat de trois Champion Hurdle (Gr1) de Cheltenham. C’est en obstacle

qu’Aidan O’Brien a débuté dans les courses, avant de devenir l’un des meilleurs

entraîneurs de l’histoire en plat.