Quick gold s’offre une belle consolante

Autres informations / 17.02.2014

Quick gold s’offre une belle consolante

À 10ans et avec 70 kilos sur le dos, Quick Gold (Goldneyev) a fait preuve d’un grand courage pour dominer Sacrée Tiepy (Ungaro) sur le plat, dans la phase finale du Prix Ferdinand Riant, considéré comme la consolante du Grand Cross palois (L). Quick Gold a toujours galopé en deuxième position, à distance de l’animateur, Umiro (Doyen), qui en a trop fait et a cédé dans la dernière diagonale. Quick Gold restait sur un succès dans un cross réservé aux amateurs. Il fut quatrième du Grand Cross de Pau l’an dernier, et reste toujours aussi compétitif, malgré le poids des ans. Entraîné par Éric Leray et propriété de Claude Herman, c’est un propre frère de Nolden, troisième du Prix Wild Monarch (L) en 2004.