Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Sano di pietro sur le sable avant la neige

Autres informations / 07.02.2014

Sano di pietro sur le sable avant la neige

Traditionnellement, l’hippodrome de Chantilly propose une réunion avec des courses préparatoires – sur P.S.F. – aux grandes épreuves du Carnaval de Meydan. Le Prix du Chemin de Saint-Christophe, disputé ce jeudi sur la "fibrée" cantilienne, avait quant à lui un avant-goût de neige et de Saint-Moritz ! En effet, Sano Di Pietro (Dalakhani) ainsi qu’African Art (Johannesburg), respectivement premier et quatrième, devraient tous deux partir vers la Suisse pour y disputer le Grand Prix de Saint-Moritz, d’ici quinze jours.

SANO DI PIETRO VERS LA SUISSE

Interrogé au micro d’Equidia avant la course, Alain de Royer Dupré a expliqué que Sano Di Pietro venait de changer de propriétaire et effectuait une rentrée en vue du Grand Prix de Saint-Moritz. Il porte désormais les couleurs d’Anton Kraüliger. Sano Di Pietro semble déjà en condition avancée puisqu’il s’est imposé facilement ce jeudi. Il a eu un bon parcours, pas loin des premiers, dans une course vite animée par Bling (Kingsalsa). Ce dernier a tenté de prendre la poudre d’escampette, mais Sano Di Pietro a déployé de belles foulées pour aller le chercher et s’imposer sûrement. Le fils de Dalakhani découvrait la P.S.F. ce jeudi, et il s’agit donc de premiers pas victorieux. Souhaitons-lui de faire aussi bien une fois les sabots dans la neige. Il devrait retrouver en Suisse African Art, le vainqueur du Grand Prix de Saint-Moritz en 2012.

LE MEILLEUR DE LA FRATRIE

Sano Di Pietro est un fils de l’étalon des Aga Khan Studs Dalakhani et de Special Delivery (Danehill), une jument qui s’est placée au niveau Gr3 à Newmarket après avoir gagné son maiden en France. Il est son deuxième produit ; elle avait donné auparavant Sand river (High Chaparral), une lauréate de course B et placée de Listed à Longchamp. Seconde Bleue (Glint of Gold), la deuxième mère, a gagné sa deuxième épreuve à 4ans sur la piste de Lyon-Parilly et a ensuite mis au monde plusieurs bons chevaux, comme Scout Master (Marignan), vainqueur de la Grande Course de Haies d’Enghien.