Djagble mieux que blingless

Autres informations / 17.03.2014

Djagble mieux que blingless

Djagble (Astarabad) a signé des débuts victorieux dans ce Prix Rush, première course de l’année pour 3ans à Auteuil. Le pensionnaire de Jehan Bertran de Balanda a donc fait mieux pour ses débuts en obstacle que son frère Blingless (Enrique), qui avait dérobé à la haie du pavillon dans cette compétition en 2011, Christophe Pieux tombant ensuite. Pas impressionnant au rond, Djagble a eu l’avantage d’avoir l’appui du rail dans la ligne droite, contrairement à Magique des Landes (Maresca Sorrento), venu en pleine piste. Le pensionnaire de François Nicolle était un inédit total, et signe de très bons débuts en compétition. Il a placé une accélération plaisante. Enfin, Kobrouk (Saint des Saints), magnifique au rond de présentation, a conclu troisième, ne pouvant pas suivre l’accélération des deux premiers. Les autres sont plus loin.

DE BONS DEBUTS SUR LES OBSTACLES

Djagble avait découvert la compétition à l’âge de 2ans. Il s’était classé dixième du Prix Filiberto (F) remporté par un certain Beau et Royal, fils de Martaline et de Ma Royale (Garde Royale). Il s’est montré déjà

bien rodé pour ses débuts sur les obstacles. « Je suis très satisfait de ses débuts, d'autant plus qu'il s'est montre très professionnel dans sa façon de se comporter et de sauter, a déclaré Jehan Bertran de Balanda. J'ai beaucoup aimé aussi sa façon de sauter la dernière haie, avec une grande facilité. Il n'était pas encore très fleuri au rond de présentation, mais cela a l'air tout de même très prometteur. Il n'est pas encore dressé sur le steeple. Toujours est-il qu'il reste plus facile à entraîner que son frère Blingless, qui était assez compliqué mentalement. » Djagble doit posséder une certaine marge de progression, en particulier physiquement. Comme Blingless, Djagble défend les couleurs de JeanPierre Raymond. Ce dernier était ravi des débuts de son représentant. « C’est pour cela que l’on a des chevaux, s’est-il exclamé après la course. Ce sont des médicaments qui ne sont pas dans le commerce... »

MAGIQUE DES LANDES, A SUIVRE POUR L’AVENIR

Magique des Landes signe d’excellents débuts et sera un élément à suivre pour l’avenir. Le poulain possède un beau pedigree. Sa mère, Grandchampenoise (Evening World), est une fille de Ty Mat (Panoramic). Cette dernière est la mère de Sleeping Mat (Sleeping Car), Saint Macaire (Saint des Saints) et donc de Sympathique (Saint des Saints), qui débutait aussi ce dimanche dans ce Prix Rush, dont il a conclu onzième. François Nicolle était satisfait des débuts de Magique des Landes : « Il a très bien couru. Je suis satisfait, il confirme ses bons travaux du matin. »

LE FRERE DE BLINGLESS

Né et élevé au haras du Hoguenet, Djagble est le frère de Blingless, qui s’est classé deuxième du Prix Cambacérès (Gr1) d’Esmondo (Sholokhov) et a gagné le Prix de Pépinvast (Gr3). Leur mère, Three Well (Sycios), est gagnante à Auteuil et au niveau Listed en Suisse. Elle a aussi donné Diab’less (Cadoudal), deuxième du Prix Prince d’Écouen (Hdcp-L.). Djagble est aussi le neveu de Card’son (Monsonnien), vainqueur du Prix Jacques d’Indy (Gr3) et multiple placé de Groupes à Auteuil.