Fleur d’ainay fait un "truc

Autres informations / 17.03.2014

Fleur d’ainay fait un "truc

Tombée il y a quinze jours dans le Prix Agitato, alors qu’elle allait bien, Fleur d’Ainay (Poliglote) a remis les pendules à l’heure ce dimanche dans le Prix de la Christinière. La pensionnaire de Philippe Peltier a fait un "truc", se détachant nettement sur la piste intérieure, ce qui est un vrai gage de qualité. Elle s’est imposée en toute quiétude par sept longueurs, devant My Name is Nick (Nickname), qui court bien pour son premier essai à Auteuil.

FLEUR D’AINAY, ENCORE PERFECTIBLE

« En dernier lieu, elle s’était tout simplement trompée », nous a expliqué Philippe Peltier. Fleur d’Ainay était en effet tombée, et avait ensuite magnifiquement franchi, en liberté, la rivière des tribunes dans le Prix Agitato. Rivière qu’elle a sautée de loin aujourd’hui, faisant certainement un peu peur à son entourage, mais restant toutefois bien en course à ce moment-là.

« C’est une jument qui a beaucoup de qualité, je l’ai toujours aimée. Mais elle a besoin de prendre de la maturité. Elle est un peu comme sa sœur, Étoile d’Ainay (Dom Alco), qui était aussi venue sur le tard. Nous comptons agir de façon identique avec elle. » Philippe Peltier a donc décidé de prendre son temps avec Fleur d’Ainay, même si, suite à cette victoire, les engagements se resserrent. « Lorsqu’un cheval gagne un prix de série comme celui-là, il n’a plus trop le choix des engagements pour la suite, il lui faut monter les échelons. Mais nous aviserons. »

MY NAME IS NICK VISE L’AUTOMNE

Deuxième de Laterano (Saint des Saints) dans le Prix Antoine de Palaminy (L) à Pau, My Name Is Nick a confirmé ses moyens sur l’hippodrome d’Auteuil. Il n’a rien pu faire contre Fleur d’Ainay, mais se classe bon deuxième pour sa découverte d’Auteuil.

Jacques Ortet nous a expliqué : « Il court très bien. Aujourd’hui, c’était un peu court pour lui, et c’est un cheval encore tendre. Le but est de le préparer pour l’automne et sûrement d'aller sur les Groupes. »

LE BUT VERS CLAIREFONTAINE OU ENGHIEN

Deuxième pensionnaire de Philippe Peltier, Le But (Muhtathir) a conclu cinquième, à distance, de ce Prix de la Christinière. Il effectuait ses premiers sauts sur l’hippodrome d’Auteuil et, selon son entraîneur, il n’est pas fait pour cela. « Je crois que ce n’est pas un cheval d’Auteuil. Il en fait trop. Je pense qu’il pourrait être mieux à Clairefontaine ou à Enghien. Pour l’instant, il va avoir droit à un peu de repos, car il a fait le meeting palois. Le but, et c’est le cas de le dire, n’est pas de lui faire du mal ! »

LA SŒUR D’ETOILE D’AINAY

Élevée par Stéphane Milaveau, Fleur d’Ainay provient d’une famille de chevaux qui ont progressé avec l’âge. Elle est la sœur de plusieurs éléments de grande valeur, comme Étoile d’Ainay (Dom Alco), gagnante du Grand Prix de Pau (Gr3), Crystal d’Ainay (Saint Preuil), troisième du World Hurdle (Gr1) et double gagnant de Gr2, et Flower des Champs (Robin des Champs), deuxième du Prix Orcada (Gr3) et lauréate du Prix Sytaj (L).