Fly with me vole vers les groupes

Autres informations / 18.03.2014

Fly with me vole vers les groupes

Troisième du Prix Max Sicard (L), dernière étape du Défi du Galop 2013, derrière Narrow Hill (Tiger Hill), qui s’est promené ensuite dans le Grand Prix du Conseil Général des Alpes-Maritimes (L), Fly with Me (Beat Hollow) s’est imposé pour sa rentrée dans le Prix de Villers-Cotterêts (B). Après avoir suivi les leaders, Fly with Me a fait sûrement la différence en pleine piste, devant Sant’alberto (Colossus) et Da Paolino (Enrique), tous deux profitant de leur forme cagnoise. Au micro d’Equidia, Fabrice Véron, qui était associé à ce pensionnaire d’Alain Couétil, a expliqué : « J’y comptais, et le cheval m’avait fait une très bonne impression quand je l’avais monté en fin d’année à Toulouse. Son entraîneur m’avait dit qu’il travaillait très bien le matin. C’est un vrai métronome, qui ne s’épuise jamais dans un parcours. Il respire naturellement, et quand on lui demande, il en reste toujours un peu. Je pense qu’il peut faire un cheval de Groupe sur les longues distances. »

UN PETIT-FILS DE KALDANCE

Élevé par le haras de la Barbottière, Fly with Me est un fils de Bird of Paradise (Highest Honor), qui défendait elle aussi la casaque de Jean Luck et l’entraînement d’Éric Libaud, pour qui elle a gagné plusieurs Quintés. Fly with Me est son premier produit. Bird of Paradise est issue de la bonne Kaldance (Kaldoun), troisième de la Coupe des Trois Ans (L) et lauréate du Prix Finot, à Auteuil.