Gémix est de retour

Autres informations / 02.03.2014

Gémix est de retour

Le Prix Juigné (Gr3) a réuni un très beau plateau de dix partants. Certains des champions hurdlers d’Auteuil y font leur rentrée et affrontent les gagnants de la Grande Course de Haies de Cagnes (L) et de la Grande Course de Haies de Pau (L). L’attraction de la course est Gémix (Carlotamix). Le pensionnaire de Nicolas Bertran de Balanda n’a pas été revu en piste depuis son infructueuse tentative à Cheltenham, à la mi-décembre. Comme en 2013, le Prix Juigné a été choisi pour lui permettre de faire sa rentrée. L’an dernier, il se classait troisième de l’épreuve, à une encolure de la gagnante, Wutzeline (Waky Nao), finissant très bien le long de la lice.

Son entraîneur nous a expliqué que Gémix était assez prêt, mais qu’il s’agissait d’une course de rentrée. Gémix devrait donc livrer une bonne prestation, et sa place est, logiquement, dans les trois premiers.

LORD PRESTIGE ET SAINT DU CHENET, UNE QUESTION DE TERRAIN

Avec Gémix, Lord Prestige (Kapgarde) et Saint du Chênet (Poliglote) font partie de l’élite des chevaux français sur les haies. Les deux chevaux sont entraînés par Marcel Rolland, mais présentent des profils différents. Lord Prestige est en effet meilleur en bon terrain, tandis que Saint du Chênet adore les pistes lourdes. Dimanche, la piste sera neuve, mais on peut s’attendre à un terrain collant, compte tenu des pluies tombées ces derniers jours. Cela s’annonce compliqué pour la victoire pour Saint du Chênet, même s’il a sa place parmi les premiers. Lord Prestige court sur sa fraîcheur. Et, surtout, ce fils de Kapgarde a progressé tout au long de l’année dernière. Grâce à l’expérience acquise, il a signé à l’automne d’excellentes performances dans des terrains a priori bien trop collants ou lourds à son goût. Attention à lui.

MONPILOU, LA COURSE VISEE

En 2013, Lord Prestige et monpilou?(Saint des Saints) avaient effectué leur rentrée dans le Prix Jean Doumen. Le pensionnaire de Marcel Rolland battait nettement, par six longueurs, celui de Guillaume Macaire. Les deux chevaux se retrouvent cette fois dans le Prix Juigné, avec une différence. Ce Gr3 est en effet un objectif pour Monpilou, qui a effectué une rentrée victorieuse, début février, sur le steeple-chase de Toulouse, en vue de la réouverture d’Auteuil. Monpilou est déjà prêt et doit profiter de sa forme.

DE CAGNES OU DE PAU

Comme en 2013, Catmoves (Medicean) se présente dans ce Prix Juigné forte de son succès dans la Grande Course de Haies de Cagnes. Elle n’avait pas pu s’y illustrer l’an dernier, concluant huitième. Ce devrait à nouveau être compliqué pour la pensionnaire entraînée par Jean-Paul Gallorini cette année, face aux meilleurs d’Auteuil. Quant à Monsamou (Bienamado), il reste sur un facile succès, en terrain défoncé, dans la Grande Course de Haies de Pau. Il se transcende sur les pistes extrêmement lourdes. Comme pour Catmoves, cela s’annonce difficile pour lui ce dimanche, face à cette concurrence. Il retrouve rocketir (Poliglote), qui n’avait pas pu s’illustrer dans la belle épreuve de Pau sur une piste bien trop lourde pour lui. Rocketir compte quelques belles sorties à Auteuil, mais, comme pour Monsamou, la concurrence est relevée.

SUN ZEPHIR MONTE LES ECHELONS

Gagnant de deux gros handicaps Listeds à Auteuil, l’automne dernier, Sun Zephir (Daliapour) tente logiquement sa chance au niveau supérieur dans le Prix Juigné. Le pensionnaire de David Windrif passe un test ce dimanche. Il apprécie le parcours, mais fait face à l’opposition la plus relevée qu’il ait jamais eu à affronter. Cependant, il avait montré de gros progrès à l’automne dernier, et a une carte à jouer.