Got fly monte une nouvelle marche

Autres informations / 05.03.2014

Got fly monte une nouvelle marche

Après avoir mis un peu de temps à trouver son rythme, Got fly (Early March) a fait mieux que contenir l’attaque de Majraa (Invincible Spirit) dans la phase finale du Prix du Val Saint-Georges (D).

La pouliche de Jean-Claude Rouget est venue à sa hauteur et lui a même pris l’avantage un instant, mais Got Fly a ensuite accéléré et a finalement passé le poteau avec trois quarts de longueur d’avance sur la favorite. Got Fly avait ouvert son palmarès début janvier sur la "fibrée" deauvillaise en battant Blacktype (Dunkerque), qui a ensuite bien gagné à Lyon. Christophe Ferland a expliqué : « C’est très bien ce qu’il fait. J’avais demandé à Olivier Peslier de le cacher, car en dernier lieu, il était allé devant par la force des choses. Il a été un peu long à se mettre en jambes, mais ensuite il a bien accéléré. Je ne connais pas ses limites. Nous l’avons engagé dans la Poule d’Essai des Poulains pour ne pas se retrouver bloqués s’il continuait de progresser. Pour le moment, nous allons essayer de lui trouver une course B. Il pourra faire le gazon à l’avenir, mais en bon terrain. »

UN PROPRIETAIRE ANGLAIS

Got Fly a fait briller les couleurs de Brian Yeardley, présent à Chantilly, et qui nous a expliqué : « Actuellement, je n’ai qu’un cheval à l’entraînement, chez Christophe Ferland. Je suis Anglais mais installé au Portugal. J’ai eu pas mal de chevaux à l’entraînement en Grande-Bretagne il y a longtemps, mais j’ai arrêté, notamment en raison de la baisse des allocations. J’ai aussi eu un sauteur en France il y a plusieurs années, chez Jehan Bertran de Balanda. C’est David Powell qui s’occupe de mes achats, et je l’en remercie, parce qu’il fait du très bon travail ! Avec ce succès de Got Fly, il est possible que nous réinvestissions... »

LE FRERE DE GOT SUN

Got Fly avait été présenté yearling à Arqana, en novembre 2012, par le haras de Grandcamp. Le poulain avait été racheté 4.000 euros. Sa mère, Gotdream (Loup Solitaire), s’est placée de Stakes aux États-Unis. Elle a produit le bon cheval d’obstacle Got Sun (Trempolino), gagnant du Grand Steeple du Lion-d’Angers (L). Got Fly a été élevé en Loire- Atlantique par le haras de Magouet.