Haras de victot : le compromis de vente a été signé

Autres informations / 11.03.2014

Haras de victot : le compromis de vente a été signé

Dimanche soir, dans l’émission Capital, Son Altesse le Cheikh Abdullah bin Khalifa Al Thani casaque grenat à pois blancs  a révélé avoir fait l’acquisition du haras de Victot. Il a même indiqué le montant de la transaction : les propriétaires du site (deux sœurs) demandaient onze millions d’euros et c’est finalement pour six millions et demi d’euros que l’affaire a été conclue.

Plus vieux haras français (le château date de 1574), le haras de­Victot­s’étend­aujourd’hui­sur­130 ha et était loué depuis dix neuf ans par Roland Monnier, qui y pratiquait l’élevage et l’étalonnage. Contacté lundi, il nous a expliqué­: « D’après mes informations, le compromis de vente a été signé jeudi dernier. Avec toutes ces années passées à Victot, j’ai beaucoup de souvenirs,  bons ou moins bons. Mais je suis ravi que ce soit le Cheikh Al Thani qui ait fait l’acquisition du site. C’est un vrai homme de cheval avec un projet hippique. Je pense que sa venue va redonner à Victot son lustre d’antan.­» Roland Monnier dispos d’un bail qui se termine en décembre­ 2014.­ Il­ continuera­ donc­ d’occuper les lieux jusqu’à cette date et proposera à Victot les services de cinq étalons: Alianthus, Irish Wells, Kingsalsa, My Risk et Vatori.

 S.A. le­Cheikh Abdullah bin Khalifa Al Thani est le troisième grand propriétaire qatari­à faire l’acquisition d’un haras en Normandie. Son frère,­S.A. le Cheikh Mohammed bin Khalifa Al Thani (Al­Shahania), et son neveu, S.E. le Cheikh Joaan bin Hamad Al Thani (Al Shaqab Racing), sont devenus ces dernières années propriétaires respectivement du haras des Cruchettes et du haras de Bouquetôt.

 

S.A. le Cheikh Abdullah bin Khalifa Al Thani est le troisième grand propriétaire qatari à faire l’acquisition d’un haras en Normandie. Son frère, S.A. le Cheikh Mohammed bin Khalifa Al Thani (Al Shahania), et son neveu, S.E. le Cheikh Joaan bin Hamad Al Thani (Al Shaqab Racing), sont devenus ces dernières années propriétaires respectivement du haras des Cruchettes et du haras de Bouquetôt.

 

 

UN SITE HISTORIQUE

Le haras de Victot, qui fut le premier haras en France à élever des pur-sang, est associé à la famille Aumont, qui, à la fin du XVIIIe siècle, fournissait en foin et en paille les armées de Napoléon. Parmi les grands noms qui ont loué le site de Victot, il faut citer celui de Daniel Wildenstein. Sa période d’occupation des lieux a vu naître l’une des plus grandes championnes françaises de tous les temps, Allez France. Le haras de Victot reste associé au nom Wildenstein, puisque les élèves de Syl-via Wildenstein ont vu le jour là-bas. On pense notamment à Nickname et à No risk at All, ce dernier étant aujourd’hui étalon et fils de my risk qui fait la monte à Victot. Ces dernières années, le haras de Victot a aussi vu naître Blek, pour Alain Maubert, et pearl sky, pour la famille Hogg, qui sont des clients fidèles du haras. L’an dernier encore, le haras de Victot a brillé grâce  àHippomène (Dream  Well),  lauréat  du  Prix Cambacérès (Gr1)

 

ROGUE AGENT ACHETÉ PAR GODOLPHIN

Espoir classique de l’entraînement Fabre pour 2014, rogue agent K (Montjeu) a changé de propriétaire. Le cheval a été acheté par Godolphin, mais est toujours déclaré sous l’entraînement d’André Fabre.