Hurricane fly  dans les pas d’istabraq

Autres informations / 11.03.2014

Hurricane fly dans les pas d’istabraq

cheltenham (GB), marDi champion hurDle (Gr1)

Première  grande  épreuve  du  festival  de  Cheltenham,  le Champion Hurdle (Gr1) est LA course du crack hurrican fly (Montjeu). Vainqueur en 2011 et 2013, il va tenter le triplé cette année et il est très bien placé pour le réussir, et rejoindre ainsi la légende istabraq (Sadler’s Wells), qui est le dernier à avoir signé pareille performance. Hurricane Fly a d’ailleurs réussi à égaler Istabraq en s’imposant pour la quatrième fois dans l’Irish Champion Hurdle (Gr1) de Leo-pardstown. Cette année, il a suivi le même programme qu’en 2011, 2012 et 2013 et tous les feux sont au vert, d’au-tant plus qu’il a remporté l’Irish Champion Hurdle en ayant connu un souci à un pied dans les jours qui ont précédé cette épreuve. Il n’était donc pas au sommet de sa forme, mais il l’a fait avec de la marge. De ce fait, il sera difficile de le battre à Cheltenham.

Impressionnant  vainqueur  du  Triumph Hurdle (Gr1), our conor (Jeremy) est la relève d’Hurricane Fly. Il n’a pas gagné cette saison, mais il monte en puissance au fil de ses sorties. Dans l’Irish Champion Hurdle, il a fait galoper le pensionnaire  de  Willie  Mullins.  Son  entraîneur,  Dessie  Hughes, l’annonce en grande forme et il faudra s’en méfier car il est en mesure d’inquiéter Hurricane Fly. À ce niveau, my tent (Desert Prince) et Jjezki (Milan) sont des valeurs sûres. De même que ptit Zig (Great Pretender), lauréat du Prix Renaud du Vivier (Gr1). À noter que la sensation de l’hiver, le "FR" un de sceaux (Denham Red), a finalement décliné la lutte.