Ipswich sur la bonne voie

Autres informations / 19.03.2014

Ipswich sur la bonne voie

Dans une course partie sur un rythme très peu soutenu, Maxime Guyon n’a pas hésité à prendre la tête avec Ipswich (Danehill Dancer). Démarrant la première, la pouliche a fait le trou et New Outlook (Awesome Again), brillant dans le parcours, n’a jamais pu combler son retard. Ipswich renoue donc avec le succès, dans le Prix du Haras au Bois (D), dès sa rentrée. La pouliche avait gagné pour ses débuts l’an dernier. Estimée, elle avait ensuite participé directement au Prix Volterra (L), où elle n’avait pas été très heureuse. Elle avait ensuite couru deux fois en fin d’année. Alain de Royer Dupré a expliqué : « À 4ans, elle a maintenant un certain métier. On la savait assez bonne, mais elle s’était blessée l’an dernier dans la Listed, sur une piste trop légère. Sans cela, on aurait pu viser beaucoup plus haut avec elle. Cette année, elle devrait aller sur les Listeds et même mieux, si on choisit des terrains pas trop rapides pour elle. »

UNE FILLE D’IMPERIAL BEAUTY

Ipswich n’est pas issue de l’élevage Wildenstein, mais a été achetée à l’amiable. Sa mère n’est autre que la top-sprinteuse Imperial Beauty (Imperial Ballet), gagnante du Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr1). Au haras, elle s’est pour le moment montrée moins percutante, et Ipswich est sa première gagnante. Dans le pedigree de la pouliche, on trouve aussi le nom de Together (Galileo) et Jan Vermeer (Montjeu).