Les champions un de sceaux et gémix offrent un beau moment de sport

Autres informations / 30.03.2014

Les champions un de sceaux et gémix offrent un beau moment de sport

priX hYpothÈse (Gr3)

L’entourage irlandais d’Edward O’Connell, propriétaire d’un

de sceaux (Denham Red), agite ses écharpes bleu clair et orange à l’arrivée du

Prix Hypothèse (Gr3). L’AQPS entraîné par Willie Mullins a remporté son

deuxième Groupe, à l’issue d’une superbe lutte finale avec le champion

tricolore Gémix (Carlotamix). Comme prévu, Un de Sceaux a craché son feu aux

avant-postes. Allant en début de parcours, il a sauté fort les premières haies.

Son jockey, Barry Geraghty, qui le découvrait, a tempéré ses ardeurs jusqu’au

passage devant les tribunes. Ensuite, il l’a laissé aller, prenant du champ sur

ses rivaux. En face, il a compté jusqu’à une quinzaine de longueurs d’avance.

Fautif avant le tournant final, il est pourtant entré avec beaucoup de ressources

dans la ligne droite. Mais, une fois la dernière haie franchie, il a vu Gémix

refaire des longueurs sur lui. Cinq mètres plus loin, le pensionnaire de

Nicolas Bertran de Balanda se serait imposé. Un de Sceaux a finalement conservé

une courte encolure d’avance et s’est imposé dans un temps record de 4’32’’26,

avec une excellente réduction kilométrique de 1’09’’81. Le champion irlandais

reste invaincu en huit sorties. Mais l’important n’est pas l’écart qu’il a

laissé avec Gémix et son temps. Le plus important est qu’il a montré à l’Europe

de l’obstacle ce qu’il valait, car il n’avait jamais affronté de tels chevaux.

Sa valeur est donc très élevée. En revanche, il est certain qu’il aura beaucoup

de mal à tenir plus de 3.900m, car c’est un vrai champion des two miles. C’est

donc en Angleterre et en Irlande, là où ce circuit de courses est développé,

qu’il devrait enlever son premier Gr1.

 

harold Kirk : « Dérouler devant, c’est la façon de faire

d’un de sceaux, il est très rapide »

En l’absence de Willie Mullins, présent à Dubaï pour voir la

course simenon dans le Dubai Gold Cup (Gr3), c’est son assistant Harold Kirk

qui nous a indiqué après la victoire d’Un de Sceaux : « Il a juste galopé et

sauté, pour sa première fois à Auteuil. Dérouler devant, c’est la façon de

faire d’Un de Sceaux, il est très rapide. Nous pourrions le remettre sur

3.200m, il n’avait pas couru sur plus de two miles. Nous n’avions pas dit qu’il

était le meilleur cheval qu’ait entraîné Willie, parce qu’il a entraîné

beaucoup de bons chevaux. C’était son plus grand test aujourd’hui, après ses

faciles victoires irlandaises. Aujourd’hui, il y avait le meilleur hurdler

d’âge français. Je ne sais pas vers quoi il va aller. Ce pourrait être à

Punchestown, ou en France. C’est un cheval qui sera mieux sur du terrain plus

souple. Il est vraiment très à l’aise sur du terrain souple, il peut aller à la

même vitesse sur ce type de piste. Il s’entraîne de lui-même, car il est très

vif. Il n’a donc pas besoin de beaucoup de travail. Il est arrivé de France à

4ans, après avoir gagné ses deux sorties françaises en plat. Nous pensons qu’il

pourrait faire un bon steeple-chaser. Il n’a pas couru à Cheltenham, car nous

pensions qu’il était encore tendre, notamment au niveau de son mental. Il

pourrait y aller l’année prochaine. Il pourrait rester sur les haies comme

aller en steeple, toujours sur two miles. Il saute les fences très facilement.

Il pourrait aller sur le steeple la saison prochaine. »

D’après Willie Mullins, il n’est pas impossible qu’Un de

Sceaux revienne à Auteuil pour le Prix La Barka (Gr2). Cette option est en

balance avec le Festival de Punchestown où il aurait aussi le Champion Hurdle

(Gr1) à sa disposition.           

 

une première pour Barry Geraghty

Premier jockey de Nicky Henderson, Barry Geraghty a été

appelé par Willie Mullins pour monter Un de Sceaux, puisque son cavalier, Ruby

Walsh, s’est blessé durant le Festival de Cheltenham. Il s’en est bien tiré,

car ce n’est pas évident de découvrir un cheval invaincu, bouillant, autour

duquel il y a beaucoup de pression. « C’est ma première victoire en France,

nous a dit Barry Geraghty. On se sent bien ici. C’est un endroit agréable, un

hippodrome très célèbre. C’est bon de faire un gagnant à Auteuil. Un de Sceaux

est très excitant. C’était peut-être un peu long pour lui aujourd’hui, mais

Gémix est aussi un bon cheval. Gémix a plus d’expérience. Reste qu’Un de Sceaux

sautera mieux la prochaine fois. Il a sauté rapidement et peut s’améliorer. Il

devrait aller à Punchestown maintenant. Il aime les terrains plus souples et

sera mieux sur ce type de surface. J’aimerais beaucoup le monter à Punchestown,

mais cela dépendra de Ruby [Walsh, ndlr]. Willie Mullins a beaucoup de jockeys.

Malheureusement, ils sont tous blessés. Il est dans le "top 10" des

chevaux que j’ai montés. Le meilleur est Sprinter Sacré. J’aimerais revenir en

France. Je n’avais monté qu’une fois ici, en juin 2013. C’est différent de

monter ici plutôt qu’en Angleterre ou en Irlande, mais ce n’est pas si

différent. La façon de sauter est différente, le résultat est néanmoins le

même, le bon cheval gagne. C’est une très bonne piste comme Leopardstown ou

Newbury. Vous avez besoin d’un bon cheval ici. Elle est différente de

Cheltenham. Mais à Auteuil comme à Cheltenham, les bonnes courses sont dures à

gagner. »

 

Gémix dans le timing

Après avoir mené le peloton de chasse derrière Un de Sceaux,

Gémix a fourni une excellente fin de course, échouant de peu pour la victoire.

Son entraîneur, Nicolas Bertran de Balanda, nous a confié :

« Cela s’est joué à pas grand-chose. Le cheval est dans le

bon timing dans sa préparation. Il a très bien fini. » Gémix a clairement

affiché des progrès sur sa rentrée du Prix Juigné (Gr3) dans lequel il

finissait troisième. Il monte en puissance et l’on peut d’ores et déjà dire,

avant la prochaine préparatoire, le Prix Léon Rambaud (Gr2), dans lequel on le

retrouvera, qu’il sera dur à battre dans la Grande Course de Haies d’Auteuil

(Gr1).

Une nouvelle fois, monpilou ??(Saint des Saints) s’est bien

défendu pour prendre la troisième place devant la segnora (Turgeon), seulement

sollicitée aux bras pour finir.

 

le meilleur élément de sa famille

Élevé par le haras de la Rousselière et Monique Choveau, Un

de Sceaux est le meilleur élément de sa famille. Sa mère, hôtesse de sceaux

(April Night), n’était pas très bonne en compétition. Auparavant, elle a donné

olympe de sceaux (Diableneyev), gagnante d’une course.