Les fines cravaches françaises à l’honneur à meydan

Autres informations / 09.03.2014

Les fines cravaches françaises à l’honneur à meydan

La France comptait cinq représentants à Meydan pour le Super Saturday, la grande répétition générale en vue de la soirée de clôture du Carnaval, qui aura lieu le 29 mars. Très attendue dans le Jebel Hatta (Gr1), l’Amour de ma Vie (Dansili) n’a pu se montrer dangereuse dans la ligne droite, finissant onzième. Sa performance est trop mauvaise pour être exacte. Dans le Burj Nahaar (Gr3), Dastarhon (Dansili) a dû se contenter de la huitième place. Al Mamun Monlau (Munjiz) n’a pu se mêler à la lutte pour les premières places pour sa rentrée dans le Al Maktoum Challenge R3 (Gr1 PA), à l’image d’Abu Sidra (Shirocco), qui a raté son départ dans le Mahab Al Shimaal (Gr3). Catcall (One Cool Cat) a fourni une belle fin de course pour prendre la cinquième place dans le Meydan Sprint (Gr3). Il est le français le mieux classé de la soirée. Mais si nos chevaux n’ont pu montrer leur meilleur visage, ce samedi à Meydan, la France est quand même sortie gagnante sous certains aspects. En effet, c’est Éric Puerari et Oceanic Bloodstock qui ont élevé l’impressionnant asmar (Cape Cross), lauréat par six longueurs du Al Bastakiya (L), préparatoire au UAE Derby (Gr2). Asmar est le frère de Zagora (Green Tune), gagnante du Breeders’ Cup Filly and Mare Turf (Gr1) et du Prix de Psyché (Gr3), lorsqu’elle était entraînée en France, chez Jean-Claude Rouget. De plus, nos jockeys se sont mis en vedette tout au long de la soirée. Christophe Soumillon a remporté le Jebel Hatta avec l’invaincu Vercingétorix (Silvano) et le Meydan Sprint avec Shea Shea (National Emblem), deux chevaux qu’il retrouvera le 29 mars, respectivement dans le Dubai Duty Free (Gr1) et dans l’Al Quoz Sprint (Gr1). Olivier Peslier a enlevé l’Al Maktoum Challenge R3 (Gr1 PA) avec le pur-sang arabe Raaziq (Munjiz). Mickaël Barzalona a gagné le Burj Nahaar grâce à Shuruq (Elusive Quality), alors qu’Olivier Doleuze, venu de Hong Kong, a brillé dans le Mahab Al Shimaal (Gr3) avec Rich Tapestry (Holy Roman Emperor). Les jockeys évoluant en France ont donc enlevé cinq des huit épreuves figurant au programme.