Onzième de "l’arc", sahawar signe un retour gagnant en france

Autres informations / 23.03.2014

Onzième de "l’arc", sahawar signe un retour gagnant en france

Onzième du dernier Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1), Sahawar (Dark Angel) a signé un retour gagnant en France à l’occasion du Prix Paul Dubosq (D), samedi soir, à Toulouse. Le 4ans entraîné par Christophe Ferland était assez prêt, puisqu’il revenait de Meydan où il a couru deux fois, sans réussir, mais sans être ridicule.

nous a déclaré : « Sahawar a placé une bonne accélération à l’entrée de la ligne droite, puis encore une autre à deux cents mètres du poteau, comme le font les bons chevaux. Nous étions un peu dans le doute avant la course. On pouvait craindre que Sahawar fût un peu émoussé après son expérience à Meydan. Il n’y a pas de raison particulière à invoquer pour expliquer sa non-réussite à Dubaï. Est-ce le niveau trop relevé ? Le fait qu’il soit dans son hiver de 3ans à 4ans ? Je ne sais pas. »

À 2ans et à 3ans, Sahawar avait montré qu’il avait le niveau d’une Listed en France. Parti avec une chance de gros outsider (133/1) dans "l’Arc" et de la stalle 16, Sahawar avait réussi à fournir une très belle valeur, terminant devant des chevaux comme Ocovango (Monsun) ou Pirika (Monsun). « Il nous avait vraiment fait plaisir dans "l’Arc", a poursuivi Christophe Ferland, et étonné un peu aussi dans ce qui est la plus belle course au Monde. » En ce qui concerne la suite du programme de Sahawar, Christophe Ferland a indiqué : « La saison est longue, surtout pour les chevaux qui n’ont pas eu, comme lui, un vrai repos durant l’hiver. Nous allons remonter les catégories et voir jusqu’où il peut aller. Nous voulions avant tout le revoir en France. Cette course lui a permis de se remettre en confiance. Sahawar a pu dominer, alors que ce n’est pas forcément son sport d’aller devant. Il a montré un beau geste et c’est ce qui est encourageant. »