Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Solariza, le coup de reins des "bons

Autres informations / 04.03.2014

Solariza, le coup de reins des "bons

enthousiaste après la brillante victoire de sa pensionnaire Solariza (Gentlewave) dans le Prix Avranchin. La pouliche de Guy Pariente a réussi des débuts victorieux sur le steeple, signant sa troisième victoire en quatre sorties. Il fallait effacer sa dernière performance. Elle avait été arrêtée dans le Prix André Masséna (L), sur un terrain très lourd. Mais auparavant, elle avait démontré un fond de qualité intéressant. Et cette classe, elle nous l’a fait voir sur les gros obstacles. Si elle continue sur cette lancée, elle sera très dure à battre dans le Prix Hopper (L). Confiant dans sa capacité à bien finir ses courses, son jockey, Kévin Nabet, a patienté jusqu’au dernier moment avant de la lancer. L’un des animateurs, Anaking (Astarabad), semblait filer vers le poteau à l’entrée de la ligne droite, mais une fois la dernière haie franchie, Solariza a placé un bon coup de reins pour prendre l’avantage et se détacher. Bien qu’elle ait sauté fort l’ultime difficulté, Solariza a gagné de huit longueurs, finissant son parcours avec du gaz. « C’est une bonne pouliche, nous a dit Yannick Fouin. À Cagnes-sur-Mer, lors de ses deux premières sorties, elle avait montré de belles choses. Puis, dans la Listed, elle avait fait quelques fautes et avait dû être arrêtée. Nous étions partis avec des ambitions dans cette course, mais le terrain était pénible ce jour-là. Elle n’était pas trop à l’aise dans ses appuis. Elle s’est rachetée aujourd’hui. Elle a un "truc" pour finir. Pour le moment, nous la formons, la fabriquons, car nous aurions pu également aller sur une Listed. Pour la suite de son programme, nous aviserons. » Anaking a conservé le premier accessit. Rappelons qu’il rendait huit kilos à la lauréate.

LA SŒUR D’ASTRADOR

Solariza est née pour l’obstacle. Elle est la propre sœur d’Astrador (Gentlewave), deuxième du Prix Santo Pietro (L) à Auteuil. Solariza est la deuxième gagnante de sa mère, Solarize (Villez), qui courait déjà sous l’entraînement de Yannick Fouin. Solarize avait pris deux places en obstacle. Après Solariza, elle a un 3ans et un yearling par Kendargent. Solariza est la nièce de Sanaga River (Lesotho), placé de courses principales en plat.