Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Une réussite 100 % américaine !

Autres informations / 10.03.2014

Une réussite 100 % américaine !

Malgré la pluie qui n’a cessé de tomber sur l’hippodrome de Houston, les deux épreuves du Festival international de courses de chevaux arabes du Cheikh Mansour, disputées sur les 1.400 mètres de la piste en dirt, ont réuni un public nombreux qui a pu assister à la réussite des jockeys américains. Lauréate de la quatrième étape du Cheikha Fatima bint Mubarak Ladies World Championship (IFAHR), Sandee D. Martin a mené au succès RB Burn Baby Burn US (TH Richie). La pouliche s’impose de bout en bout par une longueur trois quarts, et la cavalière américaine gagne son billet pour la grande finale du mois de novembre. Cette dernière se disputera à Abu Dhabi, capitale mondiale des courses de pur-sang arabes pour femmes. La Norvégienne Silja Storen termine deuxième, en selle sur Ms Dixie US (Burning Sand), suivie de l’Australienne Stéphanie Dorning et Zells Follies US (SW Zell).

Peu de temps après, c’est un autre jockey officiant aux États-Unis, David Cabrera, qui s’est imposé de bout en bout dans le Cheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan Cup (Gr1 PA local), associé à Grilla US (Kong). Ils devançaient de quatre longueurs RB Champagne Taste US (Majd Al Arab) et Gerardo Mora. Burning Fleet US (Burning Sand) et Ernesto Valdez-Jimenez complétaient le podium. Grilla est un gris bien connu dans cette compétition, puisqu’il avait remporté cette même épreuve en 2011 sur ce même hippodrome, mais sur la distance de 1.600 mètres et dans une épreuve labellisée Listed PA.

UN SUCCES GRANDISSANT

Lara Sawaya, Directrice du Festival international de courses de chevaux arabes du Cheikh Mansour et Présidente des courses réservées aux femmes au sein de l’IFAHR, était ravie du succès de cette réunion texane : « Le Festival réalise des progrès constants et cela commence à payer. En effet, le Cheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan Cup est désormais une course de Gr1 PA alors qu’elle a démarré au niveau Listed. L’augmentation régulière de l’allocation de l’épreuve et le niveau toujours plus relevé des chevaux y prenant part lui a permis de gagner en renommée. » Concernant la quatrième épreuve du Cheikha Fatima bint Mubarak Ladies World Championship, Lara Sawaya soulignait le nombre de participants à l’épreuve : « Les onze chevaux au départ, associés à onze cavalières venues du monde entier, ont fait de cette course une épreuve excitante, ce qui est le profil recherché pour notre Festival. Toutes les personnes qui s’impliquent dans le secteur économique du cheval arabe aux États-Unis étaient présentes dans les tribunes pour vivre ces deux courses, qui, je pense, auront un impact très positif pour la promotion de cette noble créature. La vision et la clairvoyance du Cheikh Mansour ainsi que le soutien sans faille de la Cheikha Fatima bint Mubarak, Mère de la Nation des Émirats Arabes Unis, sont à la base de cette réussite aujourd’hui. »

Kathryn Smoke, Présidente de l’Arabian Jockey Club des États-Unis d’Amérique, tenait à dire « que le Festival, à travers le Cheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan Cup et le Cheikha Fatima bint Mubarak Ladies World Championship, permet au cheval arabe de renaître dans ce pays. »