Et pearse approche son rêve de président

Autres informations / 19.04.2014

Et pearse approche son rêve de président

Pearse (River Bay) s’élancera pour la deuxième fois de sa carrière dans le Prix du Président de la République (Gr3) dimanche prochain. Sous l’entraînement de Louisa Carberry depuis la fin du mois de février, cette course est son objectif numéro un, planifié depuis un an déjà. En effet, Louisa Carberry nous a confié : « L’an passé, nous savions déjà que Pearse arriverait sous mon entraînement dès que j’obtiendrais ma licence d’entraîneur. En 2013, il a terminé à une bonne troisième place de l’épreuve et dès lors, nous nous sommes dit que nous retenterons l’expérience en 2014. » Entraîné sur le centre d’entraînement de Senonnes, Pearse a fait preuve d’une bonne régularité récemment et sa forme est sûre. Aux yeux de son entraîneur, Pearse s’élancera au départ de ce Prix du Président de la République 2014 avec une chance régulière. Elle a confirmé : « En effet, Pearse retrouve un bel état de forme. Il est très régulier et accuse très bien le travail. Il a bien récupéré de sa dernière course, mieux que de la précédente, et garde le moral. C’est vraiment un cheval joyeux. En ce qui concerne son travail, il a effectué une petite séance de gymnastique sur les obstacles vendredi dernier et cela s’est très bien passé. Nous pouvons le considérer comme un vieux cheval. Il n’a plus besoin de sauter énormément. Ce matin, vendredi, il a effectué une bonne ouverture sur le plat. Sa condition physique est bonne et s’il répète bien ses dernières prestations, je pense qu’il a le droit de prétendre aux premiers accessits. Mais de bons chevaux sont également au départ, comme Tzar’s Dancer (Tzar Rodney) et Sidi Bouknadel (Blackdoun) notamment, et chacun sait que le Prix du Président de la République n’est pas une course évidente, ne serait-ce qu’en raison du nombre de partants. Mais Philip et lui se connaissent par cœur, et le cheval connaît aussi très bien le parcours. Dès lors, tous les feux sont au vert. La seule chose que je regrette un peu, c’est que le terrain ne soit pas un peu plus souple. Je crois que la pluie est annoncée pour ce week-end. Espérons que cela suffise. »