Extrême sud en tête des suffrages

Autres informations / 20.04.2014

Extrême sud en tête des suffrages

L’heure du Prix du Président de la République (Gr3) est arrivée. Cette épreuve, courue selon la formule handicap, a conservé sa popularité et sur les 4.700m du steeple d’Auteuil, tout peut arriver. Encore plus avec vingt partants. Néanmoins, nous ne sommes pas sur le parcours d’Aintree et pour trouver le lauréat de la course, il ne faut pas se fier à la roulette russe. La logique peut être parfois respectée dans ce Gr3 qui peut mener son lauréat vers le Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1).

Extrême Sud (Enrique) fait figure de base solide dans ce Prix du Président de la République. Le protégé de Nicolas Bertran de Balanda a remporté le Prix Karcimont au début du mois de mars et il arrive avec de la fraîcheur sur la course. En un an, il s’est assagi et il est désormais posé dans un parcours. Il peut donc donner sa pleine mesure et Extrême Sud est capable d’atteindre un haut niveau. Pour la première fois, il passera la piste extérieure et s’il ne connaît pas d’embûches dans le parcours, il devrait jouer les premiers rôles. Bien placé au poids, Tzar’s Dancer (Tzar Rodney) a découvert le steeple d’Auteuil dans le Prix Lutteur III (L), la préparatoire de référence. D’une régularité de métronome, il ne déçoit jamais. Une fois encore, si la piste extérieure ne lui cause pas de soucis, il sera à l’arrivée. D’autant qu’il est tout neuf et que le parcours est fait pour avantager cet attentiste.

Deuxième du Prix Air Landais, Biloute de Houelle (Roli Abi) a montré de solides moyens dans les gros handicaps sur les "balais". Il a une marge importante sur le steeple et ses deux dernières sorties démontrent qu’il fait partie des bases de la course.

LA LIGNE DU PRIX LUTTEUR III

Du Prix Lutteur III, on retrouvera Pearse (River Bay), troisième de l’épreuve. Le pensionnaire de Louisa Carberry a visé la course depuis un an. D’ailleurs, il était troisième de la précédente édition. Il était alors en valeur 60,5 et il est désormais en 59,5. Il a donc une très bonne chance, même pour le succès.

Gagnant du "Lutteur III", Sidi Bouknadel (Blackdoun) a tracé un parcours tout en progression, arrivant plein de ressources pour l’emporter sûrement. Cette fois, il portera 71,5 kilos et sa tâche est plus compliquée pour la victoire. Quatrième de l’épreuve référence, Kipour’son (Daliapour) est une valeur sûre sur ce genre de parcours. Sundahia (Sunshack) et Urkashe (Cléty) ont couru honorablement dans le "Lutteur III" et la dernière citée est capable de prendre une place à belle cote. Lauréat du Prix Montgomery (Gr3), Tito de la Barrière (April Night) a tenté sa chance face aux meilleurs, sans succès, mais reste compétitif à ce niveau. Dans la coalition "Cherel", c’est Estoril (Enrique) qui a la meilleure chance, après sa troisième place dans le Prix Air landais. Sundream (Lomitas) mérite d’être suivi, car il est bien placé au poids. Notons qu’une anglaise, Yellow Ball (Ballingarry), sera de la partie. Elle s’était déjà imposée à Auteuil et les gros parcours ne lui font pas peur.