Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Kingman, un futur acteur principal des classiques

Autres informations / 12.04.2014

Kingman, un futur acteur principal des classiques

C’est la sensation de cette réunion à Newbury. À quelques jours du Craven Meeting de Newmarket, Kingman (Invincible Spirit) a marqué les esprits dans les Greenham Stakes (Gr3), préparatoire officielle aux 2.000 Guinées (Gr1). Le pensionnaire de John Gosden a gagné de ce que son jockey a voulu. Installé dans le sillage de Supplicant (Kyllachy), il a toujours été couvert. Décalé en dehors, il a accéléré sur la main de son pilote James Doyle et n’a pas eu besoin de recevoir un seul coup de cravache pour l’emporter par plus de quatre longueurs. Il aurait d’ailleurs pu prolonger son effort bien plus longtemps. Kingman a devancé un bon lot. On peut prendre pour témoin son dauphin, Night of Thunder (Dubawi), lequel n’avait jamais connu la défaite auparavant. Invaincu en trois sorties désormais, Kingman a signé une rentrée brillante. Tellement brillante que la plupart des bookmakers l’ont installé grand favori des 2.000 Guinées (Gr1). Et c’est justifié, car on a le sentiment d’avoir vu en Kingman l’un des principaux acteurs des classiques à venir sur le mile, voire sur plus long. « Il a parfaitement passé son trial, a avoué John Gosden. Je suis vraiment heureux de la façon dont il s’est imposé. Il a sans aucun doute la vitesse de croisière la plus élevée de tous les chevaux que j’ai entraînés... » Engagé dans la Poule d’Essai des Poulains (Gr1) et le Prix du Jockey Club (Gr1), il y aurait une possibilité qu’il vienne à Longchamp. Néanmoins, il faudrait pour cela que le terrain soit trop rapide à Newmarket. « Il ne serait pas sage de courir sur une piste trop rapide, puisqu’il avait dû se faire opérer pour retirer un bout d’os. J’espère donc que le terrain sera bon à Newmarket, sinon, il y a d’autres options si la piste est trop rapide. » Longchamp fait donc partie des options, même si Kingman possède un modèle imposant et semble très à l’aise en ligne droite.

UN FILS D’UNE LAUREATE DE POULE D’ESSAI

Petite touche française avec la victoire de Kingman dans ces Greenham Stakes : il est le fils de Zenda (Zamindar), gagnante de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) en 2002, déjà pour l’entraînement de John Gosden. Kingman est le frère de Remote (Dansili), gagnant de Gr3. Il est aussi le neveu de l’étalon Oasis Dream, vainqueur du July Cup, des Nunthorpe Stakes et des Middle Park Stakes (Grs1).

 

AON GREENHAM S. S.

Gr3, plat, 3ans, poulains, 1.400m, 60.000 £

1er KINGMAN (M3) James Doyle

(Invincible Spirit & Zenda, par Zamindar)

Pr. : Khalid Abdullah

Él. : Juddmonte Farms

Entr. : John Gosden

2e NIGHT OF THUNDER (M3)

(Dubawi & Forest Storm, par Galileo)

Pr. : Saeed Manana

Él. : Frank Dunne

Entr. : Richard Hannon

3e MASTER CARPENTER (M3)

(Mastercraftsman & Fringe, par In The Wings)

Él. : Naiff Sa & Newtown Stud

Entr. : Rod Millman

Écarts : 4,5L, 2L3/4 (10 partants) Temps : 1’26’’95

Autres partants : Lat Hawill (Ire), Astaire (Ire), Golden Town (Ire), Windfast (Ire), No Leaf Clover (Ire), Berkshire (Ire), Supplicant (GB).