Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

La fédération internationale des éleveurs de pur-sang en soutien aux éleveurs français

Autres informations / 07.04.2014

La fédération internationale des éleveurs de pur-sang en soutien aux éleveurs français

La Fédération internationale des éleveurs de pur-sang (I.T.B.F.), qui s'est réunie à Santiago du Chili le 5 mars 2014, a décidé de classer les terres autour de Nonant-le-Pin comme région protégée pour l'élevage du cheval.

Le président de l’I.T.B.F., Derek Iceton, l’a annoncé dans une lettre officielle. « En tant que président de l’I.T.B.F., il est de mon devoir de relayer la position unanime adoptée par les pays présents, ou représentés lors de la rencontre, qui condamnent tous d’une seule voix le massacre de l’économie autour de l’agriculture dans cette région, connue dans le monde entier comme un grand berceau du cheval. Notre position unique est claire, et nous allons soutenir toutes les actions menées par les éleveurs de pur-sang locaux, en association avec le Syndicat des éleveurs de pur-sang français, pour ne pas permettre l’implantation de cette décharge en plein cœur d’une terre connue pour la qualité de ses élevages. En ruinant l’économie du pur-sang de Nonant-le-Pin, et en considérant l’impact que cela peut avoir au niveau mondial, l’I.T.B.F. a officiellement classé l’aire de Nonant-le-Pin et ses environs [approximativement 20 km, ndlr] comme "lieu équin protégé". Il y a peu de lieux historiques dans notre secteur économique et, tout comme pour l’industrie du vin, ils sont la base de notre existence. De ce fait, leur préservation est indispensable pour la pérennité et la croissance de notre secteur. »

À L’APPROCHE DES JEUX EQUESTRES MONDIAUX

Hubert Honoré, vice-Président du Syndicat des éleveurs de pur-sang, qui a présenté le dossier devant les instances représentatives d’une vingtaine de pays, précise que « les terres d’élevage autour du Haras du Pin bénéficient d’une réputation d’excellence à l’international, qui explique l’engagement de l’ensemble des pays composant la Fédération internationale. Les témoignages de soutien vont se multiplier, notamment à l’occasion des JEM 2014. »

Éric Puérari, Président de "Sauvegarde des terres d’élevage", ajoute : « Ce dossier est en train de faire le tour du monde et ce d’autant que GDE/Trafigura a une réputation désastreuse à l’international. La France s’expose à un vrai risque en terme d’image si elle fait le choix de GDE ». Les représentants de la Fédération internationale viendront soutenir les éleveurs ornais à l’occasion des Jeux Équestres Mondiaux qui se dérouleront en Normandie du 23 août au 7 septembre 2014.

Les terres d’élevage autour du Haras du Pin font l’objet d’une demande de candidature au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2013. Cette déclaration de la Fédération internationale des éleveurs de pur-sang constitue un soutien de poids dans le processus d’instruction de cette candidature.