Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

L’ajusteur bodhi

Autres informations / 10.04.2014

L’ajusteur bodhi

C’est dans les tout derniers mètres que Bodhi (Hurricane Cat) est venu arracher la victoire dans le Prix du Grand Palais (B), signant ainsi son troisième succès de suite – il reste même invaincu cette année. Attentiste, en quatrième position du petit peloton de quatre unités, il est venu régler à la fin le sort du favori, Glaring (Champs Élysées), qui a longtemps fait figure de lauréat. Ce dernier se comporte bien, après ses débuts manqués à Saint-Cloud où il avait dû longtemps patienter dans sa stalle de départ. Bodhi continue de tracer son chemin et de montrer des progrès au fil de ses sorties. Après deux victoires sur la P.S.F. de Chantilly, il passait un test sur le gazon de Longchamp. Un test réussi qui a ravi son entraîneur, Jean-François Bernard : « Le cheval montre qu’il est à l’aise sur le gazon. Dans la descente, je n’étais pas rassuré. J’aurais aimé que la course roule un peu plus. Je le répète, mais il faut vraiment féliciter Olivier Trigodet, qui fait un travail formidable sur ce cheval le matin. Il n’est vraiment pas évident et peut à tout moment faire l’anguille, comme cela s'est produit en course, à Toulouse. Je pense donc que nous avons encore de la marge avec Bodhi. Il n’a pris qu’un demi-coup de cravache en 2014, ce qui est bon pour le moral, car nous ne nous risquons pas encore à le solliciter. Nous pouvons travailler pour améliorer cela. »

CETTE "B" PLUTOT QUE LE PRIX LA FORCE

Bodhi n’est pas engagé dans les classiques pour 3ans. Concernant son futur programme, son entraîneur a ajouté : « Je pense que Bodhi est un cheval à l’aise sur 1.800m - 2.000m. Il y a de la vitesse du côté maternel de son pedigree. Nous avons préféré cet engagement au Prix La Force. Nous discuterons, ses propriétaires et moi-même, de la suite de son programme. Chacun a ses avis. Moi, je suis pour grimper les échelons un par un. Je suis vraiment content de gagner pour la famille Berland, des propriétaires et amis de longue date. »

UN DESCENDANT DE SIGY

Absent des ventes de juillet 2013 d’Arqana, Bodhi est un fils d’Hurricane Cat, étalon au haras de la Haie Neuve. Bodhi a été élevé par ses propriétaires, la famille Berland. Mère de Bodhi, Kentucky Beauty (Orpen) défendait également les couleurs Berland et elle a gagné deux fois dans sa carrière. Elle est une sœur de Newcastle (High Yield) – famille Berland toujours –, placée de Listed à 2ans. Cette famille est celle de Black Escort, gagnante de Listed en France. La quatrième mère de Bodhi est Sigy, lauréate à 2ans du Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr1) et génitrice de Baroud d’Honneur, qu’a entraîné Jean-François Bernard.