Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

L’“arc” 2016 aura lieu à chantilly

Autres informations / 29.04.2014

L’“arc” 2016 aura lieu à chantilly

En revenant avec nous sur le Conseil d’administration du lundi 28 avril, Bertrand Bélinguier nous a confirmé que l’hippodrome de Chantilly accueillerait l'“Arc” 2016 pendant la fermeture de Longchamp...

« Le choix de Chantilly est unanime, nous a expliqué le président de France Galop. d’abord et avant tout parce que nous avons besoin d’un 2.400m de grande qualité et corde à droite. Nous avons déjà commencé à travailler pour savoir comment organiser cet événement dans les meilleures conditions. La bonne surprise, c’est la capacité hôtelière considérable de Chantilly et de ses environs, notamment en étendant jusqu’à Roissy. »

Pourquoi ne pas avoir voulu commencer les travaux dès 2014 ? « Nous ne voulons pas négocier le dos au mur. Et nous voulons aussi obtenir toutes les garanties que le chantier sera réalisé dans les délais impartis. Vingt-et-un mois de travaux sont nécessaires. Or il y a 24 mois entre l'“Arc” 2015 et l'“Arc” 2017.... Donc si nous prenons quelques semaines de retard, le risque est de devoir délocaliser un second “Arc”. Et cela, ce n’est pas envisageable. »

Quel rôle jouera finalement le Qatar ? « Le projet plaît beaucoup à nos partenaires qataris. L’Émir lui-même me l’a confirmé et cela m’a été redit par le cheikh Abdullah. L’intention est là, mais la collaboration n’est pas encore articulée à ce jour. »

Le calendrier est maintenant fixé : « L’obtention du permis de construire le 31 mars dernier va permettre le lancement de la consultation des entreprises dans le cadre de l’appel d’offres prévu. La remise des offres et leur analyse doit nécessairement prendre du temps pour permettre d’obtenir les meilleures conditions possibles en vue d’une décision définitive au printemps 2015. Le début des travaux est programmé au lendemain du week-end du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe 2015 et ceux-ci s’étaleront sur vingt-et-un mois pour une réouverture en 2017. »

MAISONS-LAFFITTE, GALOP 2020 ET LES ALLOCATIONS DU WEEK-END DU QATAR PRIX DE L’ARC DE TRIOMPHE

L’instruction de l’implantation éventuelle d’une piste à obstacles à Maisons-Laffitte se poursuit. Après consultation des Conseils de l’obstacle et du plat, un groupe de travail, constitué de jockeys et d’entraîneurs désignés par les associations représentatives, se rendra sur place dans les prochains jours pour approfondir certaines données techniques. Par ailleurs, dans le cadre de Galop 2020, les consultations, tant internes qu’externes, se poursuivent selon le calendrier prévu. De nouvelles réunions sont programmées dans les prochaines semaines.

À l’initiative du Qatar Racing & Equestrian Club (QREC), l’allocation du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe a été portée, dès 2014, à 5 millions d’euros, confortant la place de cette épreuve sur gazon au premier rang mondial. De même, pour les pur-sang arabes, la dotation du Qatar Arabian World Cup atteindra 1 million d’euros.

ATTRAIT DU PROPRIETARIAT

Bertrand Bélinguier était à Lyon et à Toulouse où il a eu l’occasion de s’exprimer devant des candidats à la propriété de chevaux de course. « La fidélisation et le développement du propriétariat sont des axes forts de notre démarche marketing. Et j’ai été très heureux d’échanger avec plusieurs dizaines de personnes passionnées, qui veulent devenir propriétaires. Le salon des propriétaires de Lyon-Parilly, au sein de la nouvelle tribune, est une grande réussite. »

En outre, le Président de France Galop a souligné l’importance de l’accord intervenu avec les partenaires sociaux au sujet des allocations de retraite supplémentaire (ARS). Par ailleurs, il s’est félicité de l’ouverture de nouveaux salons propriétaires sur plusieurs hippodromes régionaux, notamment Lyon et Toulouse.