Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le cavalier seul de nahee

Autres informations / 19.04.2014

Le cavalier seul de nahee

Cette sixième manche du Cheikha Fatima bint Mubarak Ladies World Championship (IFAHR) semblait promise, sur le papier, au poulain de Jean-Pierre Totain, Nahee FR (Bibi de Carrere). Associé à la cavalière norvégienne Victoria Allers, qui l'a bien détendu au milieu du petit peloton, Nahee a placé son attaque en pleine piste, pour se détacher irrésistiblement du reste de ses poursuivants, permettant à la casaque de Cheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan de s'imposer de belle manière. Vulcain des Vialettes FR (Akbar) a pris le premier accessit à l'extérieur, sous la selle de la Hongroise Alexandra Bihari. La troisième place est revenue à la jument de Damien de Watrigant Amaan FR (Al Saoudi), qui a longtemps bien tenu sa partie sur la ligne des premiers, avec l'Allemande Eva Maria Herresthal.

LES SUCCES FRANÇAIS A L'ETRANGER

Victoria Allers était rayonnante après ce succès : « Nahee est un très bon poulain qui n'a cessé de me surprendre pendant la course. Il était plein de ressources dès la sortie des stalles et a fait tout le travail. Je n'ai eu qu'à bien le positionner derrière les deux leaders, avant que j'empoigne les rênes et qu'il donne un coup de reins impressionnant dans les derniers quatre cents mètres. »

Lara Sawaya, directrice du Festival international de courses de chevaux arabes du Cheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan et présidente des courses pour femmes au sein de l'IFAHR, était ravie de revenir à Toulouse pour cette épreuve et tenait à souligner une nouvelle fois le succès des professionnels français dans le monde des courses de chevaux arabes : « C'est la deuxième année que cette épreuve se déroule ici, à Toulouse, et les courses françaises sont très importantes. Même si notre cavalière émiratie, Anoud Al Suwaidi, n'a pu prendre part à l'épreuve, faute d'un nombre de montes suffisantes (il faut avoir monté cinq fois pour disputer une épreuve en France), tout est bon à Toulouse ! Nous arrivons de Hollywood où se sont déroulés les Darley Awards, les "Oscars" du cheval arabe, et les Français ont obtenu quatre trophées, dont celui de meilleur éleveur (Renée-Laure Koch) et de meilleure femme journaliste (Noëlle Derré). »