Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le rush final de mangenie

Autres informations / 18.04.2014

Le rush final de mangenie

Plaisante lauréate à Fontainebleau, Mangenie (Irish Wells) a remis le couvert dans le Prix de Menton. La protégée de Guillaume Macaire s’est imposée au prix d’un excellent rush final et reste invaincue en deux sorties. Encore à cinq longueurs de sa compagne d’entraînement, Ribambelle (Martaline), à la réception de la dernière haie, Mangenie a grappillé du terrain sur cette dernière sur le plat. Et dans les cent derniers mètres, elle a placé une franche accélération pour souffler la victoire à Ribambelle. Les pensionnaires de Guillaume Macaire ont donc signé le jumelé. Entre les deux dernières haies, elles étaient au-dessus du lot et ont laissé la troisième, Caraline (Martaline), à douze longueurs. « Nous sommes en train de rattraper le temps perdu, après un hiver compliqué, nous a expliqué Guillaume Macaire. Mangenie est une pouliche qu’il faut cacher. Elle a de la vitesse et c’est pour cela que je l’ai fait débuter sur des hippodromes rapides. Quand il y a du train, elle arrive à bien changer de vitesse, car elle a un bon rush. Elle va continuer à apprendre son métier. Ribambelle est, elle, une pouliche qui n’a que du train. Elle efface ses débuts ratés. Le mieux aurait été que mes deux pensionnaires soient dead-heat, comme cela tout le monde aurait été content (rire)... En ce moment, on arrive à mieux équilibrer les chevaux à Enghien. À Auteuil, le terrain est léger. »

Pour l’avenir, on retiendra la bonne fin de course de Caraline, qui a terminé troisième à l’issue d’un bel effort en pleine piste.

LA FAMILLE DE LONG RUN

Élevée par le haras du Mâ, Mangenie appartient à une excellente famille de sauteurs. Sa troisième mère, Full of Pep (Hard to Beat), est la mère du bon Full of Ambition (Galetto), gagnant du Prix Amadou (Gr2) et deuxième de la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1) et du Prix Alain du Breil (Gr1). Elle a aussi donné Libertina (Balsamo), la génitrice de Long Run (Cadoudal), vainqueur du Cheltenham Gold Cup (Gr1) et du Prix Maurice Gillois (Gr1), de Liberthine (Chamberlin), gagnante de Gr3 sur le steeple de Cheltenham et de Bica (Cadoudal), deuxième du Prix Wild Monarch (L). Full of Pep est également la mère de Full Jack (Kahyasi), lauréat du Prix du Président de la République (Gr3) et de Full Magic (Kahyasi), trois fois placé de courses principales en obstacle. Elle a aussi donné le jour à de bons gagnants à Auteuil, comme Full Adour (Cadoudal) et Full of Charms (Cadoudal).

Mère de Mangenie, Aubisquinette (Cadoudal) a eu une courte et modeste carrière en compétition, courant deux fois "à réclamer" pour une cinquième place. Avant Mangenie, elle a produit Noir et Rose (Bonbon Rose), vainqueur de cinq courses.