Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le rush gagnant de mayumi

Autres informations / 08.04.2014

Le rush gagnant de mayumi

Venue comme une gagnante à quatre cents mètres du poteau, Kamellata (Pomellato), qui visait une quatrième victoire de suite, a penché, puis perdu un peu de son action et n’a rien pu faire face à la bonne fin de course de Mayumi. Fille de Rock of Gibraltar, Mayumi a réussi son test sur 2.400m et reste invaincue en deux sorties – elle avait débuté par une victoire au Mans sur 1.950m. Elle possède de la tenue du côté maternel, ce qui l’a aidée à tenir cette distance, longue pour des 3ans en début d’année.

Partenaire de la lauréate, Amélie Foulon a déclaré après la course : « Visuellement, cela pouvait ne pas sembler impressionnant, mais, à cheval, cela l’était. Mayumi a montré une belle accélération après avoir mis du temps à enclencher. Le rythme a été régulier, ce qui nous a aidées, car j’avais les ordres d’attendre. »

Il est difficile d’avoir un avis tranché sur cette "B" filière ("B" étalons). Autrefois, le Prix Astronomie était une très bonne épreuve, mais depuis que ses conditions ont changé, elle ne rassemble plus des chevaux aussi qualiteux qu’avant. Les temps partiels pour finir ne sont d'ailleurs pas à inscrire sur les tablettes...

UNE SOUCHE MATERNELLE ALLEMANDE

Élevée par l’écurie Pérégrine, Mayumi a été rachetée 18.000 euros en août 2012 à Deauville. Sa mère, Majura (Samum), a gagné à 3ans en Allemagne avant d’intégrer les boxes d’André Fabre chez qui elle a échoué aux portes du black type au niveau Listed. Mayumi est une nièce de Mystic Lips (Generous), lauréate du Prix de Diane allemand (Gr1) et sa troisième mère est Majoritat, gagnante des "Guinées" et du Prix de Diane en Allemagne.