Les frères powell dominent les “oscars” du cheval arabe

Autres informations / 07.04.2014

Les frères powell dominent les “oscars” du cheval arabe

Avec six trophées sur les vingt-deux, les frères Mark et Scott Powell ont régné sur la cérémonie des Cheikha Fatima bint Mubarak Darley Awards, qui ont franchi une nouvelle étape cette année en se déroulant dans le Dolby Studio de Los Angeles, théâtre des Oscars du cinéma américain. Associés depuis l’an dernier au Festival international de courses de chevaux arabes du Cheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan, les Darley Awards, à l’origine organisés par l’Arabian Racing Cup, ont pris une tournure résolument internationale et plus simplement américaine. Six catégories réservées aux femmes œuvrant dans le secteur économique du pur-sang arabe ont été créées grâce au soutien de Son Altesse Cheikha Fatima bint Mubarak, mère de la nation des Émirats Arabes Unis, les désormais fameux Cheikha Fatima bint Mubarak Darley Awards.

L’ELEVAGE EMIRATI EN VEDETTE

Vendredi soir, le tapis rouge avait été déroulé sur les marches du célèbre amphithéâtre pour accueillir le gratin des courses américaines du pur-sang arabe et les femmes les plus influentes de ce secteur. Une grande soirée animée par l’efficace commentateur britannique Derek Thomson, le tout présidé par la directrice du Festival du Cheikh Mansour et présidente des courses réservées aux femmes au sein de l’IFAHR, Lara Sawaya, ainsi que Son Excellence Abdulla Al Subosi, consul général à l’ambassade des Émirats Arabes Unis de Los Angeles.

Au-delà du succès purement "américain" des frères Powell (meilleur propriétaire, meilleur entraîneur, meilleure pouliche de 4ans, meilleur cheval d’âge, meilleure jument d’âge et cheval de l’année), on notera que l’élevage émirati de chevaux arabes, à travers le sacre de Shayel Aldhabi AE (Bibi de Carrère), lauréate du Cheikha Fatima bint Mubarak Darley Award de la meilleure jument d’âge, représente bien la montée en puissance de la production de chevaux de qualité aux Émirats Arabes Unis. L’élevage du Cheikh Mansour a également été récompensé avec Loraa FR (Mawood), meilleure pouliche de 3ans, entraînée en France par Jean-François Bernard.

Parmi les récipiendaires des Cheikha Fatima bint Mubarak Darley Awards, notons la grande réussite de nos compatriotes, madame Renée-Laure Koch (meilleur éleveur) et notre consœur Noëlle Derré (meilleure femme journaliste). Bravo à elles !

LES LAUREATS 2013 DU FESTIVAL INTERNATIONAL DE COURSES DE CHEVAUX ARABES DU CHEIKH MANSOUR DARLEY (ETATS-UNIS) :

Meilleur poulain ou hongre de 3ans : Thess Is Awesome US (Dahess)

Meilleure pouliche de 3ans : Dhaan US (Burning Sand) Meilleur poulain ou hongre de 4ans : Smoke House US (Kaolino)

Meilleure pouliche de 4ans : Mahra T US (Burning Sand) Meilleur cheval d’âge : So Big Is Better US (Burning Sand)

Meilleure jument d’âge : Ms Dixie US (Burning Sand) Propriétaire : Mark Powell

Éleveur : Bill Waldron

Entraîneur : Scott Powell

Jockey : Juan Torres

CHEVAL DE L’ANNÉE : SO BIG IS BETTER

LES CHEIKHA FATIMA BINT MUBARAK DARLEY AWARDS (INTERNATIONAL)

Meilleur éleveur : Renée-Laure Koch - France

Meilleur propriétaire : Manuela Daverio Scharfenberg - Allemagne

Meilleur entraîneur : Karin van den Bos – Pays-Bas Meilleur jockey : Rachel King - Angleterre

Meilleure performance pour l’ensemble de sa carrière : Nelly Philippot-Hermanne - Belgique

Meilleure jument d’âge : Shayel Aldhabi AE (Bibi de Carrère) - Émirats Arabes Unis

Meilleure pouliche de 3ans : Loraa FR (Mawood) - France

Meilleure pouliche de 4ans : Farh FR (Nizam) - France Meilleure femme journaliste : Noëlle Derré - France Meilleure femme photographe : Pamela Burton - États- Unis

Meilleure présentatrice TV : Amanda Roxborough - Etats-Unis