Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

L’espiguette ne se laisse pas approcher

Autres informations / 16.04.2014

L’espiguette ne se laisse pas approcher

Il n’y a pas eu photo à l’arrivée du Prix Champoreau. La pensionnaire de Christian Scandella, l’Espiguette (Policy Maker), a réalisé un cavalier seul. Elle est partie en tête, menant avec deux longueurs d’avance sur Dreaming of You (Dream Well). Son jockey, Ervan Chazelle, a passé son temps à tirer dessus dans le parcours. Il n’a d’ailleurs eu qu’à ouvrir les mains entre les deux dernières haies pour que L’Espiguette fasse nettement la différence. Dreaming of You et la favorite, Miss Bailly (Kapgarde), n’ont jamais pu l’inquiéter. « Aujourd’hui, L’Espiguette ne doit rien à personne, nous a dit Christian Scandella. Quand nous concrétisons, cela fait plaisir. Ervan a fini le travail d’équipe autour de la pouliche. Il était venu la travailler samedi matin à Marseille pour faire connaissance avec elle. Ce n’est pas dans nos habitudes, mais je ne voulais rien laisser au hasard. J’ai une pensée pour Marc [Lamazou-Laresse, ndlr] qui venait de gagner avec elle. Rien n’est décidé quant à la suite de son programme, nous essaierons d’aller le plus loin et le plus haut possible. Je suis très heureux pour les propriétaires. » L’émotion était palpable dans le clan de ces derniers : « En plat, elle n’était pas exceptionnelle. C’est une histoire d’amis. » Après ses débuts victorieux à Enghien, L’Espiguette reste donc invaincue en deux sorties en obstacle. Elle a un petit modèle, mais donne tout ce qu’elle a en compétition et elle peut donc réussir un grand printemps.

DREAMING OF YOU A ENCORE BESOIN D’APPRENDRE

Tombée lors de ses premiers pas, Dreaming of You était loin d’être battue. Sa deuxième place dans ce Prix Champoreau confirme la première impression qu’elle avait laissée en piste. Ce mercredi, elle a encore sauté gros. De plus, elle a une action pour aller dans le terrain lourd. Elle s’annonce donc intéressante pour l’automne. « Elle a été courageuse et a remis un coup de reins jusqu’au poteau, a dit son mentor, Jerry Planque. Bien qu'encore compliquée à gérer dans ses sauts, elle est prometteuse. »

LA FAMILLE DE TZAR RODNEY, HOUSE MUSIC ET BEATRIX KIDDO

Élevée par son propriétaire, Claude Lalloum, L’Espiguette appartient à la famille de Tzar Rodney, vainqueur de Gr3 à Chantilly, de House Music, lauréat du Prix Beugnot (L) et de Beatrix Kiddo, cinquième du Prix de Diane (Gr1). La quatrième mère de L’Espiguette, Laquifan (Lear Fan), est en effet la génitrice de ces trois chevaux. L’Espiguette est le premier produit de sa mère, Petite Flotilla (Crillon), restée inédite.