Magique des landes laisse ses adversaires dans le vent

Autres informations / 26.04.2014

Magique des landes laisse ses adversaires dans le vent

Deuxième d’un Prix Rush peu convaincant dernièrement, Magique des Landes (Maresca Sorrento) avait néanmoins laissé une excellente impression, sprintant bien après la dernière haie. Il a confirmé ses bons débuts en s’imposant aisément dans le Prix de Sospel. Son jockey, Jacques Ricou, l’a placé aux avant-postes et Magique des Landes a bien sauté dans le parcours, évoluant avec beaucoup de ressources. Une fois la dernière haie sautée, sur une simple accélération, il a laissé ses adversaires à sept longueurs. Le terrain s’était assoupli par rapport à ses premiers pas et il découvrait Enghien. Mais il a étrenné ses nouvelles couleurs, celles de Simon Munir, par un succès. « Il venait de très bien débuter à Auteuil, nous a dit son mentor, François Nicolle. Il avait fait une course magnifique. C’est plus facile à Enghien et comme c’est un cheval un peu léger, j’ai préféré lui donner sa chance. Quand ils sont bons, c’est facile... Sincèrement, je ne sais pas ce que l’on va faire. Enghien va fermer, j’espère pas définitivement... Nous allons donc être obligés d’aller avec les bons. » The Saint James, Saint Call ou encore Magique des Landes, François Nicolle est très bien armé chez les 3ans et cela va se confirmer ce printemps.

Grandchampenoise (Evening World), la mère de Magique des Landes, a gagné trois courses, une sur les haies et deux en plat. Magique des Landes est son premier vainqueur. Ce dernier est le neveu de Saint Macaire (Saint des Saints), lauréat des Prix Congress (Gr2) et Edmond Barrachin (Gr3) et Sleeping Mat (Sleeping Car), gagnant du Prix Maisons- Laffitte (Gr3) et deuxième du Prix Renaud du Vivier (Gr1).