Manuela slamanig défend son titre

Autres informations / 10.04.2014

Manuela slamanig défend son titre

Lauréate de cette épreuve – réservée aux 4ans et plus sur 1.900m – l’an passé, la jeune cavalière autrichienne Manuela Slamanig devra se défaire de douze autres adversaires pour espérer l’emporter à nouveau cette année en selle sur Bahar MOR (Hichame Al Mels) dans cette cinquième manche du Cheikha Fatima bint Mubarak Ladies World Championship (IFAHR), dotée de 30.000 euros.

UNE CAVALIERE MAROCAINE AU DEPART

Le public devrait prendre fait et cause pour la cavalière marocaine Bouchra Marmoul, qui sera en selle sur l’alezan Azag Bouznika MOR (Ibn Djourman). C’est la première fois qu’une cavalière du royaume participe à cette compétition. La France pourra compter sur Catherine Rieb-Menard, associée à Zidane MOR (Hichame Al Mels) tandis que deux jockeys professionnels s’aligneront au départ, à savoir l’Allemande Tamara Hofer associée à Saqr II MOR (Dahess), l’une des bonnes chances de la course, tandis que la Sudcoréenne Lee Keumjoo montera Kanzaman MOR (Leeroy de Chaillac).

Enfin, les Émirats Arabes Unis peuvent espérer un bon résultat d’Anoud Al Suwaidi puisqu’elle sera associée à Ahdab Bouznika MOR (Ibn Djourman), une jument qui possède des moyens et reste d’ailleurs sur une victoire.

UNE INVITATION POUR LA FINALE

Une grande conférence de presse s’est tenue à l’hôtel Grand Hyatt de Casablanca, à laquelle a pris part Son Excellence l’ambassadeur des Émirats Arabes Unis au Maroc, Alsari Saeed Al Dahri, qui a tenu à souligner « que disputer cette cinquième manche au Maroc est très important pour le sport féminin en général et plus particulièrement pour les Émirats Arabes Unis et le monde arabe en particulier. »

Lara Sawaya, Directrice du Festival international de courses de chevaux arabes du cheikh Mansour et Présidente des courses pour femmes au sein de l’Ifahr, a annoncé qu’un certain nombre de journalistes et photographes marocains avaient été tirés au sort pour participer à la grande finale du mois de novembre à Abu Dhabi, et à la Conférence internationale de l’Arabe de course, à Londres, fin mai. De plus, les treize cavalières seront également invitées à la finale, qui aura lieu à Abu Dhabi, capitale mondiale des courses pour femmes.

« Le soutien de Cheikha Fatima pour les femmes émiraties a permis de rehausser leur statut et d’établir de solides bases pour les courses de chevaux qui leur sont réservées à travers le monde. Nous sommes absolument ravis d’avoir pour la première fois une cavalière marocaine au départ. Bouchra Marmoul va porter les couleurs du Maroc et c’est le signe que cette compétition va dans le bon sens, car son objectif est de permettre aux femmes jockeys issues du monde arabe de montrer leur talent sur les pistes du monde entier. Permettre à cette épreuve de se disputer ici à Casablanca, le jour d’une grande réunion, est une nouvelle étape pour la promotion de cette noble créature qu’est le cheval arabe, mais également pour les courses marocaines. C’est une grande fierté que de voir ces treize jeunes femmes s’aligner dans l’épreuve pour femmes jockeys la plus dotée au monde et sur un aussi bel hippodrome », a-t-elle rajouté.

LES PRECEDENTES LAUREATES

1. Al Flaij, Oman : Evanna McCutcheon, Irlande

2. Caufield, Australie : Alyson Deniel, Grande-Bretagne

3. Saint-Moritz, Suisse : Pauline Prod’homme, France

4. Sam Houston Park, États-Unis : Sandee D. Martin, États- Unis