Maurice dupuy s’est éteint

Autres informations / 16.04.2014

Maurice dupuy s’est éteint

Nous avons eu la tristesse d’apprendre la disparition de Maurice Dupuy, dont la silhouette était bien connue à Deauville et à Clairefontaine. Maurice Dupuy s’est éteint à l’âge de 84 ans.

Nous l’avions rencontré l’été dernier à Deauville, et il nous avait alors expliqué son histoire. « Je suis peintre à Deauville depuis maintenant 62 ans, sans interruption. J’ai toujours été fasciné par le monde des courses et la peinture. Je suis peintre le matin, pour les entraînements sur la piste, et peintre l’après-midi le jour de l’épreuve. Je suis l’élève de Pierre Gaillardot, qui a disparu il y a environ vingt ans. » Principalement peintre des courses de pur-sang, Maurice Dupuy donnait des couleurs aux programmes des réunions, parvenant à retranscrire, par le biais de son art, l’ambiance des deux hippodromes normands. Aquarelliste, Maurice Dupuy avait découvert une nouvelle façon de peindre en 2013 : la gouache, qui donnait une texture plus physique à ses tableaux.

La silhouette de Maurice Dupuy et de son chevalet était connue des passionnés des courses tout comme des professionnels. Il nous avait expliqué en août 2013 : « J’ai une clientèle d’amis et de collectionneurs. Et je dois dire que je vis un été merveilleux : il n’a pas plu ! Je suis un peintre amateur, c’est mon plaisir. Je vends mes œuvres à un prix assez raisonnable. Et j’ai aussi de très bons rapports avec les professionnels des courses. Je joue parfois une petite pièce, pour me distraire, quand j’ai de bons renseignements ! Et j’ai aussi l’œil pour voir les chevaux qui sont prêts. (...) Les courses, c’est quelque chose de magnifique. »