Modifications des conditions générales des courses et des publications des valeurs handicap en plat

Autres informations / 30.04.2014

Modifications des conditions générales des courses et des publications des valeurs handicap en plat

France Galop a décidé de modifier, à partir de la clôture des engagements du vendredi 2 mai, la publication des valeurs handicaps en plat :

• DIVISION D’UNE COURSE - HANDICAP DIVISE

Seront retenus dans la première épreuve, les chevaux ayant un poids supérieur ou égal à 50,5 kg en plat et à 61 kg en obstacle.

Il faut ajouter : à l’issue des procédures d’élimination indiquées dans les conditions générales, si le nombre maximum de partants dans la première épreuve n’est pas atteint, les chevaux ayant un motif d’élimination (N, N*, E8, etc.) et ayant un poids supérieur ou égal à 50,5 kg et 61 kg en obstacle seront considérés comme partants dans cette épreuve

• ENGAGEMENT SUPPLEMENTAIRE ET ELIMINATION

Il faut ajouter : si un cheval objet d’un engagement supplémentaire est éliminé de la course pour laquelle cet engagement supplémentaire a été souscrit, celui-ci ne bénéficiera pas d’une priorité pour une course à venir. Le montant de la supplémentation ne sera pas dû si le cheval est éliminé ou retiré.

• COURSE AVEC VALEUR HANDICAP

Au lieu de "les engagements, initiaux et supplémentaires, de tout cheval ayant gagné après la date de l’engagement initial sera considéré comme nul", il faut lire : "l’engagement initial de tout cheval ayant gagné après la date de l’engagement initial sera considéré comme nul".

• PUBLICATION DES VALEURS HANDICAP EN PLAT

Le Conseil du plat, réuni le 23 avril 2013, a proposé de publier, sans limite inférieure, la valeur handicap des chevaux. Cette valeur pourra, en conséquence, être inférieure à la valeur plancher conventionnelle de 17, jusqu’à maintenant appliquée.

Cette évolution est effectuée dans un souci de transparence et de complète information des professionnels et des parieurs.

Le Conseil d’administration du 28 avril 2014 a entériné cette mesure qui s’appliquera à compter du 1er mai 2014.