Dolniya peut regarder plus haut

Autres informations / 18.05.2014

Dolniya peut regarder plus haut

Pouliche au modèle imposant, Dolniya (Azamour) a effectué une vraie promenade de santé dans le Prix Luth de Saron (D), sa deuxième sortie publique. Christophe Soumillon a longtemps patienté en queue de peloton, mais il est venu dans la ligne droite, sur la ligne des premières, dans un vrai canter. Il n’a eu ensuite qu’à cadencer sa pouliche aux bras pour qu’elle se détache facilement. Dolniya laisse une belle impression, mais Alain de Royer Dupré veut prendre son temps avec cette grande tardive : « Elle avait travaillé avec quelques-unes des bonnes 3ans, comme Vazira. Je ne suis donc pas étonné qu’elle montre cela aujourd’hui. Elle est encore très verte et je préférerais trouver une course intermédiaire, comme une Listed, avant d’attaquer une épreuve comme le Prix de Malleret (Gr2). C’est une pouliche très importante, et on a aussi peur de lui faire mal sur une piste anormalement légère comme elle l’est aujourd’hui. »

LA FAMILLE DE DALAKHANI

Dolniya est une fille de Daltama (Indian Ridge), qui n’a couru qu’une fois, une course F dont elle a fini troisième. Elle a déjà produit une gagnante, Daldena (Anabaa), exportée aux États-Unis. Daltama est issue de Daltawa (Miswaki), la mère de Dalakhani (Darshaan), Daylami (Doyoun), Dalghar (Anabaa) et Daymarti (Caerleon).